Recherche

Environ 20% des captures sénégalaises proviennent de la pêche fluviale



Dakar, 4 avr (APS) - La pêche continentale ou fluviale assure près de 20% de la production halieutique nationale et occupe plus de 100.000 acteurs, indique "Echos Maritimes", le magazine d’informations du ministère de l’Economie maritime.

Selon la publication institutionnelle, cette activité de pêche qui se déroule hors de la côte, contribue à cet effet à ralentir l’exode des ruraux vers les villes, notamment la capitale sénégalaise, Dakar.

Cependant, 15 à 20% des débarquements annuels souffrent de pertes post-captures, pour défaut d’infrastructures adéquates de conservation ou de transformation.

‘’Cette situation est imputable à l’inexistence d’infrastructures d’accueil (…)’’, a indiqué le directeur de la pêche continentale, Dr Abdoulaye Diagne, cité par "Echos Maritimes".

Il a souligné la mise en place d’‘’un vaste programme qui consiste à équiper toutes les grandes villes d’infrastructures de stockage et de conservation des produits halieutiques’’.

Dans son programme de relance de la pêche continentale, le gouvernement sénégalais a engagé à installer de 15 complexes frigorifiques dans les villes de l’intérieur du pays, pour 15 milliards de FCFA.

SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 856 fois
Economie maritime-Pêches-aquaculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance