Recherche

Elevage-Plus de 955 millions de francs pour le budget 2010 du PDESOC



Tambacounda, 30 juil (APS) - Le comité de pilotage du Projet de développement de l’élevage au Sénégal oriental et en Haute Casamance (PDESOC) a adopté, vendredi à Tambacounda, un cadre logique du projet qui définit ses objectifs, ses indicateurs, son programme de travail et son budget 2010 qui s’élève à 955, 528 millions de francs.

‘’Ce document sera amélioré avec certains services centraux comme l’aménagement du territoire et la planification qui ont fait des contributions pertinentes qui seront prises en compte’’, a dit le docteur Khadim Guèye, président du comité de pilotage, en marge de la rencontre.

’’Cette rencontre nous a permis de conforter ce que nous avons constaté à savoir le démarrage du recrutement du personnel, l’acquisition des équipements’’, a fait savoir le docteur Guèye, conseiller technique au ministère de l’Elevage.

‘’Le comité a également évalué les activités qu’il est possible de réaliser d’ici décembre en attendant le lancement officiel du projet qui se fera au courant du mois de septembre en présence du ministre de l’Elevage et du bailleur de fonds dans l’une des trois régions que sont Kolda, Tambacounda et Kédougou’’, a-t-il annoncé.

La première rencontre du comité de pilotage, qui regroupe plusieurs services nationaux, des collectivités locales, des organisations de producteurs et des services techniques, a adopté le cadre logique du projet qui définit les objectifs.

‘’L’objectif du projet est de contribuer à réduire la pauvreté et à améliorer la sécurité alimentaire en assurant une gestion durable des ressources naturelles tout en participant au développement de l’élevage et à la mise en œuvre du système de production performant’’, a pour sa part indiqué le docteur Alioune Touré son directeur.

Alioune Touré a décliné les actions qui seront menées avant la fin de l’année. Celles-ci s’articulent autour de la vaccination du bétail, la sensibilisation et l’animation au niveau des agro-pasteurs de la Maison des éleveurs et du directoire régional des femmes en élevage (DIRFEL).

‘’Nous allons également faire une étude sur les infrastructures d’ici la fin de l’année’’, a-t-il dit, avant d’ajouter : ‘’Nous prévoyons d’acquérir une logistique pour les services vétérinaires de terrain’’.

Le docteur Touré a déclaré qu’en 2011, ‘’nous allons nous attaquer au gros lot comme la construction des infrastructures que sont les forages, puits pastoraux, les magasins d’aliments de bétail’’.

BC/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1195 fois
Elevage


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance