Recherche

ETAT-CIVIL - Amadou Tidiane Wane, coordonnateur de l’Association des maires du Sénégal,«Les fraudes sont à décourager»



Les fraudes constatées dans l’élaboration des actes d’état-civil trouvent leur source, selon le maire de Kanel, dans un état d’esprit enraciné dans les questions d’éducation. Amadou Tidiane Wane s’exprimait en marge de l’atelier national sur l’état-civil, ouvert avant hier au Méridien Président par le ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales et dont la fin est prévue aujourd’hui. «Il faudra déraciner cet esprit là. Tant qu’une loi ne frappera pas d’une façon aussi dure ces actes frauduleux, il sera très difficile de les faire cesser», pense le coordonnateur de l’Association des maires du Sénégal (Ams).
A la question de savoir si ces cas de fraudes dont se seraient illustrés les auteurs à Guédiawaye et Pikine trouvent leur expression dans un mauvais traitement salarial des fautifs, le maire de Kanel répond : «Aucun salaire n’est suffisant pour les besoins d’une personne quelle qu’elle soit. On veut bien les donner les salaires qu’il faut. L’état-civil étant une des premières compétences transférées aux élus locaux et aux maires, vous ne verrez nullement dans le Fonds de dotation de la décentralisation, de l’argent destiné à l’état-civil. Nous ne comptons que sur les taxes et autres impôts pour fonctionner», affirme le coordonnateur de l’Ams. Le phénomène de fraude est favorisé, à en croire notre interlocuteur, par les personnes qui, voulant voyager, ne peuvent le faire car n’ayant pas été déclarés. C’est ce qui les empêche de disposer de papiers qui puissent leur permettre de se faire confectionner une carte d’identité et un passeport. Ces derniers seront obligés, selon Amadou Tidiane Wane, moyennant ceci ou cela de se faire constituer dare-dare des papiers administratifs.

Le Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2607 fois
Ministère de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales.


Commentaires articles

1.Posté par Russ le 14/12/2010 12:58
La solution c'est l'informatisation de l'Etat Civil

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance