Recherche

ENTREPRENARIAT RURAL : Le Promer lance une étude des organisations professionnelles



Louga - Le Projet de promotion de l’entreprenariat rural (Promer) vient de boucler à Louga une étude-diagnostic sur les organisations professionnelles. Le document validé au cours d’un atelier a permis de voir clair sur la situation institutionnelle et opérationnelle de ces organisations, pour une meilleure intervention du projet.

C’est une étude commanditée par le Promer qui entend dans sa phase 2 promouvoir une plus grande représentativité des micros entreprises rurales, au sein des organisations professionnelles et des Chambres consulaires. Pour ce faire, l’étude a concerné un total de six filières à savoir : textile-habillement, métal-mécanique, transformation de produits laitiers, de produits halieutiques, de céréales locales, de fruits et légumes.

Six filières très bien porteuses dans la région de Louga mais dont les acteurs butent sur beaucoup de difficultés ressorties à travers l’étude. Parmi celles-ci on peut noter leur faible représentativité au sein des organisations professionnelles, le problème de l’accès au financement, la question de l’approvisionnement en denrées de première nécessité, l’écoulement des produits, le matériel de production et les besoins en renforcement de capacités. Sur ce denier point, les acteurs ont demandé au projet de réfléchir sur des mécanismes de prise en charge de ces questions, en mettant surtout l’accent sur le financement et la résolution de la question de la précarité des outils et procédures de gestion.

Pour la coordonnatrice du Promer, le premier objectif du projet à travers sa nouvelle composante dénommée « renforcement des organisations professionnelles et de l’environnement politique et institutionnel », est de promouvoir une plus grande représentativité de ces micro-entreprises rurales pour une meilleure prise en compte des problèmes posés.

Selon Mme Fatoumata Doucouré Ndiaye, en réponse à cette attente légitime des acteurs, le Promer s’inscrit toujours dans cette dynamique d’accompagnement des micros-entreprises rurales. Ces unités bénéficieront d’un appui technique, financier et de renforcement de capacités surtout en gestion d’entreprise, conformément aux recommandations de l’atelier.

Des recommandations, qui ont permis selon elle, d’enrichir le document grâce à la participation de tous les acteurs, partenaires et services techniques. Ce qui devra permettre d’ouvrir une dynamique nouvelle de concertation et de collaboration effective entre acteurs pour la réussite des actions prévues par le projet.

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1598 fois
Promer


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance