Recherche

ENTREPRENARIAT FEMININ : 62 femmes chefs d’entreprises bénéficient de l’expertise belge



Les relations entre le Sénégal et la Belgique se raffermissent davantage avec la formation que viennent de subir 62 femmes chefs d’entreprises sénégalaises entrant dans le cadre de la promotion de l’entreprenariat féminin. La cérémonie de remise de diplômes a eu lieu au centre Gindi.

La coopération Belge vient de former 62 femmes chefs d’entreprises du Sénégal. Cette formation est le fruit d’un riche partenariat entre la communauté Wallonie de Belgique et la direction de l’Entreprenariat féminin.

Selon Marème Cissé Thiam, directrice de l’entreprenariat féminin, le volet renforcement de capacité est important pour le ministère d’où l’utilité de doter les experts et les techniciens en ingénierie du département pour planifier des programmes de formation. « Pour stimuler l’initiative, la direction de l’entreprenariat féminin s’adresse aussi aux jeunes diplômés. Il s’agit de développer l’esprit entrepreneurial auprès de ces cibles, » renseigne t-elle.

Après avoir formé 120 femmes chefs d’entreprise des régions de Saint Louis, Thiès, Kaolack et Dakar, la direction de l’entreprenariat féminin en partenariat avec la communauté Wallonie de Belgique s’est orientée cette année vers Fatick pour former quarante femmes en gestion d’entreprises et en marketing. Par la suite, les deux structures ont formé vingt deux formateurs en ingénierie à Dakar.

Initiatrice de ce projet, Mme Chantal Duchateau dira que le Sénégal fait partie des pays avec lesquels la communauté Wallonne de Belgique a un accord de coopération bilatérale. « En deux ans de collaboration, nous avons pu cerner les besoins des femmes en entreprenariat féminin. Aujourd’hui que des solutions sont trouvées par nos deux gouvernements, je ne peux que m’en réjouir » soutient- elle.

Pour Babacar Traoré, directeur de cabinet de Mme Awa Ndiaye, ministre de la famille, de la solidarité nationale, de l’entreprenariat féminin et de la micro finance, malgré la mise à disposition de mécanismes financiers au profit des femmes, l’émergence d’entreprises modernes gérées par des femmes demeure encore problématique. Et d’ajouter « C’est pourquoi, nous avons profité de l’expertise de nos partenaires du centre de formation PME Liège (Belgique), pour organiser cet atelier de formation en ingénierie au profit des cadres de notre ministère intervenant dans l’appui financier des femmes ».

Les femmes entrepreneurs jouent un rôle important en matière de diversification de la production dans nos économies. Cependant, leur contribution n’est pas quantifiée et les inégalités en matière de genre persistent. Aujourd’hui, près de 500 femmes ont bénéficié de séminaires de formation en gestion, création d’entreprises et en marketing entre autres.

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1941 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance