Recherche

ENJEUX ET DEFIS DE LA GOUVERNANCE AU SENEGAL Recette de la promotion d’une société ouverte

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme, la fondation Open Society Initiative for West Africa (Osiwa) a organisé hier, mercredi 29 juillet 2009, une réunion consultative à Dakar. Cette rencontre de deux jours a pour thème : « Les enjeux et défis de gouvernance au Sénégal ».



De manière transparente la fondation veille à un processus démocratique constitutionnel et aussi mettre en œuvre un gouvernement économique, local qui est plus proche de la population et un gouvernement social. Ismaila Madior Fall, professeur à l’université Cheikh Anta Diop a souligné que « tout les problèmes de l’Afrique et en particulier du Sénégal, sont dus à la mal gouvernance ». Il a ajouté : « nous devons avoir une société ouverte qui est démocratique et nécessite une participation citoyenne et une participation cumulative c’est-à-dire une réalisation d’ensemble. Une société ouverte est d’une part l’État et de l’autre la société civile qui doit œuvrer pour l’État et contre l’État ».

Cependant, la fondation Osiwa attend une réponse sur ses différents projets à savoir des discussions fructueuses et analyses approfondies sur les questions de gouvernance politique, économique et de démocratie participative et engagés, des axes d’intervention stratégiques, un plan d’actions biennal couvrant la période 2010-2011. M. Youssoufa Diallo, représentant du Premier ministre a apporté des éclaircissements : « il y a une nécessité de renforcer une administration de proximité pragmatique et permanente en luttant contre la corruption, assurer le suivi des réformes présidentielles et installer un comité de dialogue sociale ». Il ajoute, par ailleurs, que « la bonne gouvernance est consubstantielle entre les ethnies dans une nation ».

Créée en 2000, Open Society Initiative for West Africa a pour mission de financer et de favoriser le plaidoyer en faveur d’initiatives qui valorisent les idéaux d’une société ouverte en Afrique de l’Ouest. Cette rencontre qu’elle a initié a, entre autres objectifs spécifiques d’approfondir les discussions et analyses sur les questions de gouvernance politique, économique, et de démocratie participative, identifier les axes d’intervention stratégiques, développer un plan d’actions biennal, lancer officiellement le programme Sénégal. L’objectif général de cette initiative est d’offrir une tribune aux délégations pour discuter et réfléchir sur les enjeux de la gouvernance politique, économique et de la participation citoyenne en vue de définir des principales orientations stratégiques et programmer des actions biennales (2010-2011) que la fondation devra développer.

Selon Osiwa : « Force est de reconnaître que la situation de la gouvernance au Sénégal fait couler beaucoup d’encre ». Mme Narthan Directrice générale de Osiwa ajoute à ce titre que : « les effets de la démocratie sont importantes à renforcer en Afrique de l’Ouest. On veille à une processus démocratique constitutionnel sur la question des droits des femmes, des enfants, des personnes vivant avec le vih, et des personnes vulnérables ».

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 3488 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance