Recherche

ELUS LOCAUX : Aliou Sow plaide pour un statut et un plan de carrière



Un statut et un plan de carrière clair. C’est ce que veut le ministre délégué chargé des Collectivités locales et de la Décentralisation, Aliou Sow, qui a également insisté sur la nécessité de former les élus locaux.

Le ministre délégué chargé des Collectivités locales et de la Décentralisation, Aliou Sow, a plaidé, hier à Dakar, pour que les élus locaux puissent disposer d’un statut et d’un plan de carrière clair. Il présidait la cérémonie d’ouverture du Forum national des acteurs non étatiques sur le dialogue citoyen dont l’objectif est de mettre en place des cadres de concertation pour « un dialogue citoyen fécond et durable entre élus locaux et populations ». Le ministre délégué a salué cette initiative tout en estimant cependant que la clé de la réussite des élus locaux demeure dans la formation. C’est ainsi qu’il a informé que le gouvernement a lancé une vaste campagne de formation et de renforcement de capacités des élus locaux et des agents des collectivités locales.

Aliou Sow a souligné avoir mis en place un groupe de concertation qui se charge de mener une réflexion quant à la nécessité de créer un centre ou un institut national de formation et de recherche pour le développement local et les questions liées à la décentralisation. L’institut ou le centre aura une double vocation. Il s’agit d’assurer une formation permanente et technique des élus locaux et des agents des collectivités locales. La formation générale que reçoivent les élus locaux et leurs collaborateurs est « insuffisante », selon le ministre. « Si l’on ne réagit pas, on risque d’assister à des situations où des non voyants guident des non voyants, ce qui pourrait aboutir à des obstacles de développement local liés à un déficit de formation », a argumenté Aliou Sow. Et de lancer : « il faut que les élus locaux et leurs collaborateurs soient outillés techniquement pour pouvoir se compléter ». Le ministre a reconnu tout de même que les élus locaux sont animés d’une volonté politique, conformément aux dispositions réglementaires et législatives pour réussir leur mission. Mais, ils ignorent la loi.

Le gouvernement s’est aussi engagé à prendre en charge la gestion d’un certain nombre de dossiers de collectivités locales. Il s’agit, entre autres, de la fiscalité, de l’état civil, mais surtout de la fonction publique au niveau des collectivités locales.

Eugène KALY
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1377 fois
Ministère de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales.


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance