Recherche

ÉLECTRIFICATION RURALE : L’Aser au contact de la région de Kaolack



Le ministre de l’Energie, Samuel Sarr et le directeur général de l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (Aser) démarrent ce matin une visite de deux jours dans la région de Kaolack, afin de faire l’état des lieux sur les réalisations et projets dans cette zone Centre du pays.

Des visites de terrain et des conférences sur les potentialités économiques de la région, le niveau d’engagement des partenaires au développement dans le processus, etc., vont ponctuer cette tournée qui s’inscrit dans la perspective de développement du niveau d’accès à l’électricité des populations.

Il s’agit pour le gouvernement du Sénégal de faire de l’électrification un des moteurs de la croissance économique, notamment en milieu rural. De ce fait, l’objectif qu’il s’est fixé est de faire passer le taux d’électrification rurale de 16 % en 2006 à 50 % en 2012, mais également, d’assurer l’accès à l’électricité à au moins près de 3,8 millions de Sénégalais ou 365 ménages ruraux.

En d’autres termes, il s’agit de fournir de l’électricité à au moins 52.000 ménages par an d’ici 2012. Entre 2000 et 2007, l’Aser a équipé près de 10.000 ménages en systèmes solaires familiaux dans le département de Foundiougne au niveau de 297 villages. Aujourd’hui, plusieurs îles ont été électrifiées grâce au solaire.

Le développement de l’électrification rurale est parmi les objectifs prioritaires du gouvernement, qui considère l’accès à l’électricité comme un instrument majeur de lutte contre la pauvreté, parce qu’il s’agit d’un élément fondamental dans la création de richesses et d’emplois en milieu rural, en particulier lorsqu’elle est développée en synergie avec les autres secteurs stratégiques tels que l’éducation, la santé, l’agriculture, l’élevage, la pêche et la maîtrise de l’eau.

Les zones rurales sénégalaises demeurent handicapées par un faible niveau de développement de l’électrification rurale. En 2003, seuls 12,5 % des ménages ruraux ont eu accès à l’électricité, contre 76,3 % en milieu urbain.

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2148 fois
Aser


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance