Recherche

Distribution des intrants agricoles : Benoît Sambou prône la transparence



Oukout (Oussouye), 28 avr (APS) – Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural Benoît Sambou a indiqué, samedi à Oukout, dans le département d’Oussouye (sud), qu’il souhaitait davantage de transparence dans la distribution des intrants agricoles en vue du prochain hivernage.

‘’Il faut qu’il y’ ait une meilleure visibilité et une meilleure transparence dans la distribution des intrants agricoles. Nous invitons d’ailleurs l’administration territoriale, à savoir les gouverneurs, les préfets et sous-préfets, à réellement s’impliquer dans les commissions de distribution’’ des intrants, a dit M. Sambou.

Il s’exprimait lors d’une cérémonie de distribution de vivres à des habitants de la communauté rurale d’Oukout par le Programme alimentaire mondial (PAM).

Selon lui, la transparence dans le travail des commissions de distribution des intrants agricoles (engrais, semences, etc.), dans le cadre de la campagne agricole 2012, favorisera ‘’une plus grande efficacité‘’ dans ce domaine. Les intrants parviendront aux ayants droit, grâce à la transparence, selon Benoît Sambou.

Il dit souhaiter que la distribution des semences démarre ‘’le plus vite possible, dés la fin du mois de mai, afin d’éviter les dysfonctionnements constatés dans les précédentes campagnes agricoles‘’.

‘’Une campagne agricole ne doit pas être une préoccupation ou un casse-tête pour un gouvernement. L’administration sénégalaise est assez outillée pour faire ce travail-là. Il faudra simplement créer les conditions nécessaires pour que les dysfonctionnements soient réglés’’, a souligné le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural.

Parlant de la prochaine campagne agricole, M. Sambou a rappelé que 34,5 milliards de francs CFA ‘’ont déjà été mobilisés‘’ et ‘’un accord trouvé avec les opérateurs semenciers sur le prix des semences‘’, à l’issue du conseil interministériel consacré la semaine dernière à la dite campagne.

‘’Nous créons les conditions pour que les paysans n’achètent pas leurs semences à des prix plus élevés que ceux de l’année dernière et que les difficultés rencontrées dans la distribution des engrais ne puissent pas se reproduire‘’, a-t-il annoncé.

’’Nous prendrons toutes les mesures pour que les semences arrivent dans de bonnes conditions aux paysans’’, a assuré M. Sambou.

ASB/ESF



Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 625 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance