Recherche

Diourbel : le conseil municipal approuve un budget de 1,235 milliard pour 2013



Diourbel, 28 mars (APS) - Le conseil municipal de la ville de Diourbel a voté jeudi son budget pour l’exercice 2013, qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de plus de 1, 235 milliard de francs CFA, contre plus de 1, 106 milliard de francs CFA pour l’exercice passé, soit un hausse de 128, 993 millions de francs en valeur absolue et 11,6 pour cent en valeur relative.

Les recettes prévisionnelles de 2013 s’élèvent à plus de 1, 235 milliard de francs. Quant aux recettes de fonctionnement, ils se chiffrent à plus de 1, 037 milliard francs, soit une hausse de plus de 161 millions francs en valeur absolue et 15,5 pour cent en valeur relative.

Etablies à 198 487 955 francs, les prévisions de recettes d’investissement connaissent une baisse de 32 312 045 francs en valeur absolue et 14 pour cent en valeur relative. Les recettes d’investissement de 2012 étaient de l’ordre de 230 800 000 de francs.

"L’assainissement, l’éclairage public, le soutien à la jeunesse, à l’éducation et aux indigents ont fait l’objet d’inscriptions conséquentes", a notamment souligné le quatrième adjoint au maire, Elhadji Ndiaye Diodio.

Présidant les travaux en l’absence du maire de la ville, Jacques Baudin, M. Ndiaye qui déclinait le rapport de présentation a ajouté : "Pour nos dépenses, nous avons pris en charge et de façon intégrale celles qui revêtent un caractère obligatoire en veillant à assurer la continuité de nos services et en accompagnant les compétences qui nous sont transférées."

Au cours des débats, beaucoup de préoccupations ont été soulevées. Elles ont entre autres trait à l’absence d’investissements productifs ou de réalisations concrètes durant ces quatre dernières années, pour certains, mais pour d’autres conseillers, au recrutement "abusif et pléthorique" et à la non prise en compte de l’état civil dans les investissements.

Les conseillers ont aussi déploré l’absence de fichier unique et exhaustif du personnel de la mairie et le niveau atteint par la masse salariale qui est de l’ordre de 350 millions de francs. Des soupçons de trafic touchant aux questions foncières ont également cristallisé l’attention des travaux du conseil municipal où l’Etat était représenté par l’adjoint au préfet, Youssouf Faye.

MD/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 150 fois
Association des Maires du Sénégal


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance