Recherche

Développement local à la base : La Banque mondiale promet de poursuivre son appui au Pndl



THIES - La Banque mondiale va continuer à soutenir le Programme national de développement national (Pndl). La promesse a été faite mardi dernier à Thiès par Marcelot Jugalet qui conduisait une délégation de l’institution financière internationale pour se faire une idée des réalisations du Pndl et de leurs impacts sur la vie des populations concernées. Une visite de terrain qui a permis à la délégation qui avait, à ses côtés, le directeur de l’Agence régionale de développement (Ard) et le responsable du Pndl, de se rendre respectivement à Tassette, Notto Diobass, Ndieyène Sirah et Ngoudiane. Des communautés rurales du département de Thiès où, sous le financement de la Banque mondiale, le Pndl a exécuté des microprojets dans les domaines de l’hydraulique, de la santé et de l’éducation.

Au terme de la visite de terrain, le représentant de la Banque mondiale se satisfait d’avoir constaté que, non seulement, les populations bénéficiaires ont fortement apprécié les réalisations, mais elles en demandent encore. ‘Le seul fait que les femmes de Notto Diobass, en présence de l’infirmière chef de poste de la localité, aient dit que depuis que leur poste de santé a été doté d’une ambulance, il y a de cela un an, aucun cas de décès par accouchement n’a été enregistré, est assez déterminant pour amener la Banque mondiale à poursuivre sn accompagnement au Pndl’, a apprécié le représentant de l’institution financière mondiale. Ce qui est aussi valable pour les micro projets dans les domaines de l’éducation qui ont permis, entre autres, l’amélioration de l’accès et du maintien des filles à l’école et ceux dans le secteur de l’hydraulique qui, comme souligné par les bénéficiaires eux-mêmes, contribuent efficacement à l’accès à l’eau potable et l’allègement des travaux des femmes en milieu rural.

Quant au directeur de l’Agence régionale de développement, Chérif Diagne, il s’est satisfait que la qualité et la portée sociale des réalisations aient non seulement rencontré l’agrément de la mission de la Banque mondiale, mais également aient décidé celle-ci à donner son feu vert pour la poursuite de l’accompagnement en faveur du programme national de développement local. Toutefois, il mettra l’accent sur les obstacles d’ordre financier qui freinent les actions du programme quant à une réponse plus efficiente aux préoccupations des populations. En témoigne, dira-t-il, que les populations, bien que s’étant félicitées des réalisations, ont saisi l’occasion pour indiquer qu’elles ont encore des besoins importants et prioritaires qui restent à être pris en charge.

La Banque mondiale accompagne l’Etat sénégalais dans sa politique d’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement. C’est ainsi qu’elle a signé avec le Sénégal 867 conventions de financement pour accompagner 3 700 micro projets sur l’ensemble du territoire pour une enveloppe de 30 milliards de francs Cfa. Cet accompagnement vise à doter les collectivités locales de plateformes minimales d’infrastructures sociales de base, surtout dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’hydraulique.

Sidy DIENG
Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1303 fois
Programme National de Développement Local (PNDL)


Commentaires articles

1.Posté par antoine le 07/03/2012 18:08
je demande de l'aide pour mon village il est a 150m de l'electricité et il ne peut pas en bénéficié nous sommes dans le noir les populations sont fatigués

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance