Recherche

Développement local à Thiès : Les femmes veulent être en première ligne



Les femmes veulent être en première ligne dans le cadre du développement local. Elles l’ont annoncé lors du forum de la section régionale du réseau national des femmes commerçantes pour la solidarité (Renacos) de Thiès dirigé par Mme Fatou Diakhaté.

Présidée par Mme Absa Wade, directrice de l’Egalité et Genre au ministère de la Femme, représentant la ministre, le thème choisi « rôle de la femme dans la gouvernance locale » a permis aux membres de Renafcos d’être davantage convaincues qu’elles sont le moteur du développement local. Dans leurs activités, elles contribuent à sortir les ménages dans la pauvreté et participent à l’augmentation de la valeur ajoutée dans l’espace des collectivités locales. Dans son intervention, Mme Absa Wade est revenue sur l’importance des femmes au point de vue nombre par rapport au reste de la population du Sénégal. « Alors, ne serait-ce que pour cela, il est suicidaire de vouloir développer notre pays en laissant en rade plus de la moitié de ses forces vives », a-t-elle fait remarquer. Elle a souligné que les femmes sont au cœur du développement local puisqu’elles évoluent, en majorité, dans le secteur artisanal, source d’une forte entrée de devises mais aussi de services rendus à la communauté. « Certes, les besoins en formation sont énormes mais répertoriés, Mme Awa Ndiaye s’engage à vous outiller pour vous permettre d’accéder rapidement au niveau de la Pme », a indiqué Mme Wade.

Etant source de régulation sociale en ce sens que les femmes, par leurs activités, réduisent la tension financière qui pèse sur les ménages, Mme Diakhaté, présidente du Renafcos de Thiès, a invité le président de la République, Me Wade, à renforcer la mutuelle d’épargne et de crédit des femmes commerçantes de Thiès afin qu’elle puisse accompagner leurs membres dans l’exécution de leurs activités. « Nous sommes plus de 1300 femmes dans notre structure régionale et manipulons plus de 500 millions de F.cfa reçus sous forme de crédit et que nous avons réussi à rembourser jusqu’ici sans difficulté », a-t-elle noté. Une information confirmée par Mme Fatou Touré, présidente du Renafcos, qui a affirmé qu’au plan national, elles ont reçu près de 10 milliards F.cfa de financement. Auparavant, les femmes commerçantes ont remercié Saliou Mbaye, président de la communauté rurale de Fandène, pour son soutien actif à la tenue de ce forum qui a accueilli Latif Aïdara, ministre-conseiller à la Présidence et responsable national du mouvement H 21et le député Mbaye Diouf

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1099 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance