Recherche

Développement local : Aliou Sow mise sur des outils techniques et financiers performants



Saly (Mbour), 11 mai (APS) - Le ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales Aliou Sow a préconisé, mercredi à Mbour, la mise en place d’outils techniques et financiers performants devant accompagner l’offre de services socio-économiques destinés à enclencher le développement local.

Il s’exprimait à l’ouverture d’un atelier (11 au 13 mai) de restitution des résultats du système d’information et de suivi-évaluation du développement local.

Aliou Sow a rappelé que les pouvoirs publics ont notamment assigné au Programme national de développement local (PNDL) la mission de promouvoir de manière "efficace et efficiente" l’offre de services socio-économiques de base aux populations les plus pauvres, en mobilisant autour de cet objectif les départements ministériels, les collectivités locales, les organisations de la société civile et le secteur privé.

"L’atteinte de ces objectifs nécessite, cependant, la mise en place d’outils techniques et financiers performants, efficaces qui accompagnent la mise en œuvre des activités, comme c’est le cas avec cet atelier", a-t-il déclaré.

Pour ce faire, le ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales a notamment instruit le secrétaire exécutif du PNDL Samba Guèye à créer l’articulation nécessaire pour une bonne synergie d’ensemble entre les exercices en cours au niveau de la structure qu’il dirige.

"Le fait de suivre les activités et d’en mesurer les effets à toujours été considéré comme une activité focale. L’objectif étant d’assurer un retour de l’information aux décideurs, notamment sur les thématiques clés du secteur qui structurent la vie des collectivités", a déclaré Guèye.

"C’est dire que l’exécution des différents projets en ancrage et la mise en œuvre des différentes composantes du PNDL ont abouti à des progrès significatifs dans le niveau de réalisation des objectifs du PNDL", a ajouté le secrétaire exécutif du PNDL.

"Nous souhaitons que les informations générées par le système soient partages avec les acteurs de la base, par le biais des restitutions locales organisées autour des Agences régionales de développement, pour aider les élus locaux à faire des lectures plus objectives de leur situation et de leurs perspectives", a déclaré le président de l’Union des associations d’élus locaux (UAEL).

"Nous sentons en effet un besoin important de formation de la part de nos membres pour une amélioration de la gestion des services et des ressources qui nous sont confiés", a poursuivi M. Lô.

Alé Lô a indiqué que les élus locaux souhaitent que les mécanismes de suivi-évaluation mis en œuvre puissent leur permettre, au-delà des instances telles que le comité de pilotage, de mieux se prononcer sur l’état d’avancement du PNDL et du secteur de manière générale.

ADE/BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1117 fois
Ministère de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales.


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance