Recherche

Des opératrices économiques formées en gestion d’entreprises



Dakar, 5 sept (APS) – Cinquante femmes membres de l’antenne nationale du Réseau des femmes opératrices économiques de l’UEMOA ont entamé, lundi à Dakar, une session de formation en gestion des entreprises au Centre africain d’études supérieures en gestion (CESAG), a constaté l’APS.

La formation d’une dizaine de jours s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’actions communes de promotion et de renforcement du rôle de la femme dans l’espace UEMOA, a expliqué le ministre de la Famille, de la Sécurité alimentaire, de l’Entreprenariat féminin, de la Microfinance et de la Petite enfance, Ndèye Khady Diop.

S’exprimant à l’ouverture de cette session, le ministre d’Etat Ndèye Khady Diop adit que les stratégies de réponses aux problèmes de pauvreté devront impérativement passer par la solidarité et la promotion du consommer local et africain.

‘’Cela passera, également, par la valorisation de nos ressources locales, le renforcement des capacités techniques, de production et de gestion, la recherche de marchés régionaux et sous-régionaux’’, a-t-elle ajouté.

Placée sous le signe de l’excellence, la formation a été rendue possible grâce à une collaboration entre l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le bureau sous-régional pour le Sahel du Bureau international du travail (BIT) et le ministère de la Famille.

L’objectif visé est d’offrir à ces femmes l’opportunité ‘’d’exceller’’, chacune dans son domaine de compétence, par la rigueur dans le travail, a insisté le ministre de la Famille, de la Sécurité alimentaire, de l’Entreprenariat féminin, de la Microfinance et de la Petite enfance.

‘’Il s’agira pour vous, mesdames, d’acquérir durant cette semaine, les outils nécessaires à une gestion compétente et dynamique de vos entreprises. Outils, qui vous permettrons d’offrir des produits et des services de qualité, pour une rentabilité optimale de vos activités’’, a précisé Ndèye Khady Diop,

A la fin de cette formation, le défi majeur consistera, selon elle, à transformer les participantes en opératrices économiques compétentes, de part leur savoir-faire et leur savoir-être et des manageurs, par et pour la qualité.

Auparavant, Néné Traoré, directrice de la promotion de la femme à la commission de l’UEMOA, a expliqué que la formation servira à renforcer les compétences managériales des bénéficiaires en leur permettant de mieux organiser leurs entreprises.

Elle a rappelé que le Sénégal est le 4-ème pays de l’UEMOA à bénéficier de cette formation, intitulée ‘’Gérer mieux son entreprise’’. Néné Traoré a également dit que la coopération entre l’UEMOA et la Francophonie a permis de former 167 femmes opératrices.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 680 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance