Recherche

Des femmes leaders veulent promouvoir la santé de la reproduction et l’accès à la planification familiale



Thiès, 5 mars (APS) – Le Réseau des femmes leaders d’Afrique pour la santé de la reproduction et la planification familiale (AWLN) vise à accompagner les efforts des Africaines dans la promotion de la santé de la reproduction et l’accès à la planification familiale en général, a indiqué sa présidente, la Sénégalaise Fatimata Dème.

Mme Dème a été portée, début 2013, à la tête de cette organisation dotée d’un Comité directeur composé de cinq membres notamment le Cameroun, Nigeria, l’Ouganda, le Sénégal et le Swaziland.

Directrice exécutive du Forum des parlementaires africains et arabes pour la population et le développement (FAAPPD), elle est également présidente du Réseau des femmes sénégalaises pour la promotion de la planification Familiale (RFESPF).

Le Réseau des femmes leaders d’Afrique pour la santé de la reproduction et la planification familiale (AWLN) ‘’est un collectif de 35 femmes africaines leaders, championnes en la matière, provenant de divers pays Africains et accompagne les efforts des femmes Africaines visant à promouvoir la santé de la reproduction et l’accès à la planification familiale en général’’, selon sa présidente.

La structure cherche à ‘’mobiliser un appui plus fort des décideurs et acteurs ainsi qu’un engagement politique massif en faveur de la santé de la reproduction et de la planification familiale comme composantes clés des objectifs élargis de développement durable’’, a-t-elle dit.

‘’L’objectif principal du Réseau est de renforcer les initiatives mondiales de plaidoyer en matière de santé de la reproduction et de la planification familiale, tout en portant au premier plan les voix et les perspectives des femmes africaines’’, a-t-elle fait observer.

Il s’agit aussi de s’assurer que ‘’les besoins, les expériences et les aspirations des femmes africaines sont pris en compte dans les prises de décision, les arènes politiques et législatives’’, a indiqué la présidente.

Pour Fatimata Dème, ‘’les femmes africaines ont un rôle capital à jouer dans la résolution des problèmes et défis liés au fort taux de mortalité maternelle et infantile, et à la faible espérance de vie sur le continent’’.


BD/OID/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 111 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance