Recherche

Des élus de Kolda et Sédhiou formés à la gestion des affaires locales



Kolda, 14 nov (APS) - Le Programme national de développement local (PNDL) a lancé, jeudi dernier à Kolda, une série de sessions de formations destinées aux acteurs du processus de décentralisation dans les régions de Kolda et Sédhiou, a constaté le correspondant de l’APS.

Les formations portent sur le thème : ’’Décentralisation, budget et mobilisation des ressources par les collectivités locales et la gestion des ressources naturelles’’.

Le projet qui est mis en oeuvre en partenariat avec l’Agence régionale de développement (ARD) de Kolda ) se poursuit jusqu’au mois de décembre. L première session concerne des élus du département de Médina Yero Foula.

Amadou Lamine Guissé, adjoint au gouverneur de Kolda chargé des affaires administratives qui présidait la cérémonie d’ouverture, a appelé les participants à ’’gérer les affaires publiques dans la transparence et avoir l’obligation de rendre compte aux populations’’.

’’Votre seul objectif est la satisfaction des besoins des populations, c’est pourquoi vous avez le devoir et l’obligation de gérer de façon transparente et de rendre compte’’, a dit M. Guissé aux élus.

Amadou Lamine Guissé a annoncé ’’la fin de l’anarchie’’ dans les interventions à travers l’institutionnalisation d’une conférence d’harmonisation des interventions sur le terrain du développement.

Cela est destiné selon lui à assurer plus d’impact dans les interventions des acteurs du développement, notamment les ONG et organisations communautaires de base dans la région de Kolda.

’’Nous allons aller vers l’organisation en décembre d’une conférence d’harmonisation des interventions pour s’avoir qui fait quoi, pour qui et ou avec comment’’, a-t-il poursuivi, estimant qu’il faut éviter des doublons.

Pour sa part, Aliou Baldé maire de la nouvelle commune de Pata, a déclaré que la formation est ’’utile’’ pour les élus, relevant que le devoir de ceux-ci est ’’d’être à l’écoute et à la disposition des populations’’.

’’Le besoin de formation, notamment dans la décentralisation, est réél dans le département de Médina Yero Foula ou la quasi-totalité des collectivités locales sont de nouvelles créations gérées par de nouveaux élus’’, a indiqué M. Baldé.

Certains de ces élus ’’ne savent même pas ce que c’est décentralisation et comment mettre en place un budget d’une collectivité’’, a poursuivi le maire invitant l’ARD de multiplier ces formations pour ’’accompagner les élus afin d’éviter des risques de mal gouvernance’’.

Selon le directeur de l’Agence régionale de développement (ARD), Alassane Saidou Sow, l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus du développement local et la décentralisation vont bénéficier de l’accompagnement de l’ARD avec le PNDL.

Les cibles sont les élus, les assistants communautaires, les services techniques déconcentrés, l’administration et des acteurs de la société civile.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2131 fois
Association des Maires du Sénégal


Commentaires articles

1.Posté par FALL Makhfousse Mademba le 19/01/2010 14:26
Ecouter je n'ai rien contre ce programme (PNDL) que je trouve fédérateur mais il faut aussi reconnaître que sa mise en oeuvre a causé beaucoup d'ennuis à plus de 95% des anciens agents des structures locales que sont les ARD qui le pilotent et qui sont aujourd'hui gérées à deux vitesses: une première catégorie de personnel bien payé, privilégié par certains Directeurs au détriment de la deuxième discriminée, ignorée même dès fois et constituée des anciens agents qui ont toujours été disponibles et engagés pour défendre et conduire les missions de ces structures sans moyens à l'époque et avec qui ces mêmes Directeurs ont fait leur début avant la prise de fonction des agents du PNDL qui, je précise ne sont pas partis du néant pour commencer leurs missions respectives.

En tant que membre de la société civile, je ne peux rester indifférent à cet article sur Kolda où dailleurs l'impact d'intervention du PNDL est beaucoup plus visible que partout ailleurs et je félicite au passage l'ensemble des acteurs dont la conjugaison de leur force a permi l'atteinte de ces résultats connus.

Mais d'une manière générale j'invite les premiers Responsables de ces structures régionales (ARD) à instaurer dabord la bonne gouvernance au sein de leurs propres structures pour mieux défendre cette composante auprès des élus locaux.

En dehors de l'ARD de Saint-Louis dont je salue au passage son Directeur M. WARR pour son courage, son amnégation et son koléré, tous les anciens agents des autres ARD sont victimes d'une discrimination sans aucune considération aussi bien par leur Directeur que par certains de leurs nouveaux collègues qui pensent être supérieurs à eux pour des simples raison de salaires. Hééééé Vous n'êtes pas parti du néant !

Pour terminer, j'interpelle l'Etat, les Présidents de Régions qui sont les PCA des ces ARD et les Responsables du PNDL pour trouver solution à ces honnêtes agents constitués de responsables de familles et qui sont en situation de faiblesse et ils méritent un respect et une considération dans ces structures dans lesquelles ils sont entrain de vivres les moments les plus difficiles de leur carrière.


2.Posté par M. MBAYE le 22/01/2010 11:06
Bonjour à tous!

Je salue au Passage M. FALL pour son commentaire à cet article de l'APS et lui dis que je suis d'avis avec lui pour ce qui est du vécu actuel des anciens agents des ARD. J'en connais personnellement quelque chose parce qu'ayant des connaisances (amitiés) parmi eux.
J'affirme ici que ce sont des gens qui maîtrisent et ont compri les missions des ARD plus que la plupart de ces nouveaux recrus qui se font passer comme des experts en la matière. En 2006 dans le cadre d'une étude commanditée par une ONG sur des histoires transfrontalières, j'ai eu avec mes collaborateurs à faire certaines ARD (St-Louis, Kaolack, Tambacounda, Kolda et Ziguinchor) où la contribution de certains jeunes à l'époque à cette mission était de grande taille en plus de leur disponibilité car moi personnellement je ne savait pas ce que les ARD avaient comme missions. C'est pourquoi je suis d'accord avec M. FALL s'il demande à ce que respect et considération soient donnés à ces gens là. Contrairement à cet anecdote, tout récemment en 2009 il m'est arrivé de courrir derrière un agent nouveau recru d'une ARD qui était toujours absent pendant une vingtaine de jours alors que je cherchais des infos sur certaines CL de la région dont il sert.

Maintenant par rapport à la discriminination et le manque de considération dont ils sont victimes, je les invitent à être patient parce que rien n'est éternel sur ce bas monde. ça finira un jour aussi bien pour eux que pour "LES EXPERTS" et ce sera par l'une des trois possibilités:

1. Soit c'est la rupture de contrat dans les règles de l'art parce que nous sommes dans un Etat de droit;
2. Soit c'est la retraite et c'est ce que chaque professionnel souhaite dans sa carrière;
3. Ou soit c'est par la fin éternelle: la mort. Ah oui il ne faut pas oublier que nous sommes tous appelés à passer par là.

Donc à ces gens là, je demande patience parce que : YALLAH GEUMOUL, NELEWOUL !

3.Posté par Mr X le 22/01/2010 18:43
Bonjour!

D'abord j'ai préféré garder l'anonymat pour apporter ma petite contribution sur cette affaire qui ne m'a pas surpris en tant que nouveau recru dans une des division d'une ARD. C'est avec beaucoup de regert que je garde l'anonymat mais j'aimerai quand même dire que ce commentaire de M. FALL est une réalité et vous comprendrez pourquoi je le dit. La première fois que j'ai tiqué par rapport à leur situation c'est quand on devait tenir une réunion et que j'ai vu qu'il n' yavait que nous les agents du PNDL plus le Directeur alors j'ai pas tardé à lancer ceci: "Mais où sont les autres?" et le patron m'a lancé ceci: " Diiw, si tu n'as pas ta place ici tu me le dis"! Alors je n'en revenais puis nous s'identifions tous à une même structure. C'est pourquoi, je suis d'accord avec FALL et MBAYE qui disent que nos collègues méritent respect et considération. En tout cas moi personnellement en ce qui me concerne j'aurai bien voulu à l'interne qu'on soit tous traité de la même façon parce que c'est des gens qui maîtrisaient ce qu'on leur avait confié et si mes autres collègues sont honnêtes ils reconnaîtrons que nous avons tous trouvé dans nos divisions de quoi pouvoir démarrer nos missions et c'est à eux qu'on doit cela. Maintenant le PNDL est un Programme qui est venu avec son contexte et ces collègues ne sont pas demandeurs de ça. C'est aux Directeurs de voir comment régler leur problème en faisant un plaidoyer pour que le plan social qui était prévu soit appliqué ou bien qu'on les implique et responsabilise à 100% le temps qu'ils seront encore tout cela dans un plus grand respect parce qu'ils ne sont pas responsables de leur situation actuelle. Franchement en ce qui me concerne, je suis géné par rapport à cette situation et je doutais qu'on jour que cela prenne une autre tournure et je vois qu'on en est arrivé. Way naniou mougne comme l'a dit Mbaye. Yallah bakhna!

4.Posté par UN VICTIME le 25/01/2010 12:01
Bonjour !

En tant qu'ancien agent dans une ARD, je ne peux que remercier ces honnêtes gens qui s'intéressent à notre situation actuelle dans les ARD mais saluer surtout féliciter et remercier M. X qui au moins a eu l'honnêteté de nous apporter son témoignage franc.

A vrai dire, je pensais que nous sommes les seuls a traverser cette situation mais à entendre parler mes prédécesseurs je me rend compte que c'est une situation nationale excepté l'ARD de Saint-Louis d'après M. FALL.

Personnellement, la question que je me suis toujours posé sans trouver de réponse c'est: Qu'est ce qu'on a fait pour mériter ce genre de traitement?

Nous n'avons rien contre ces "EXPERTS" comme les appelle M. MBAYE puis que ce sont des sénégalais comme nous et qui ont droit à un emploi et qui sont recrutés dans le cadre de la mise en oeuvre d'un programme venu avec son contexte mais nous méritons quand même respect et considération aussi bien par nos directeurs que par nos nouveaux collègues si j'ose les appeler ainsi vu que jusqu'à dernière seconde à laquelle je m'exprime nous s'identifions tous à une même institution qu'est l'ARD qui a un responsable et lequel responsable nous avons tous signé les contrats.

Tout ce qu'on veut aujourd'hui c'est qu'on nous dit ce que nous avons fait pour étre traité de la sorte et il y a certains agissements que je trouve même égoïstes de la part de leurs auteurs parce que personnellement ce que j'ai vu et compris c'est que c'est des gens qui veulent nous pousser à la démission ou à les manquer de respect pour mériter un licenciement pur et dur puisque nous sommes en situation de faiblesse comme l'a dit M. MBAYE dans son commentaire. Il y a un plan social qui est prévu il faut l'appliquer ou nous réserver un minimum de respect et de considération le temps qui nous restent à passer avec eux puisqu'ils ne peuvent pas nous dire ce que nous avons fait!

Maintenant, je ne saurai terminer sans pourtant autant préciser que chacun de nous quelque part est responsable de quelque chose donc ça nous géne en rien d'être pris comme des bon en rien. Ils peuvent nous imposer cette mise en quarantaine compte tenu de leur position mais pas le silence. Enfin un petit rappel pour certains "EXPERTS" qui, s'ils sont aujourd'hui dans les ARD c'est suite à une médiation de certains élus locaux dont ils ne cessaient de " faire la court" pour que ces derniers défendent leur auprès de leur actuel Directeur. Ce n'est pas une généralité "way lolou khéwna fii". Donc quelqu'un qui recruté dans ces conditions, c'est normal qu'il ait de pareil comportement parce qu'il n'en croyait!

Mais toute chose à une fin comme l'a dit M. MBAYE dans son commentaire. C'est soit une rupture de contrat, soit la retraite ou la mort. Tout est entre les mains du Tout Puissant!


Nous ne

5.Posté par Talibé Cheikh le 26/01/2010 11:31
Bonjour !

Je remercie et félicite tous mes prédécesseurs qui ont eu à s'exprimer sur ce problème des anciens agents des ARD. En tant que Chef d'un service régional qui a eu à collaborer avec ces structures je dis que les fais exposés ici sont réels et que ces gens là traversent les moments les plus difficiles de leur carrière parce que il n y a pas plus amère à gérer qu'une violence morale.

J'ignore ce qui se passe dans les autres régions mais aujourd'hui moi ce que j'ai vu dans l'ARD de la région dont je sert c'est que ces anciens agents sont complétement noyés par leur Directeur qui ne les donne aucune chance d'être visibles et pourtant ce sont des agents comme tous les autres ayant tous signés des contrat avec lui et qui se sont toujours investis malgré les difficultés de cette ARD avant que le PNDL n' y mette les moyens.

Aujourd'hui, ils ne participent pas aux réunions internes de l'ARD, ils ne sont pas sollicités sur terrain, ils sont absents des grandes rencontres régionales même organisées par l'ARD, ils sont écartés de Tout. Je ne dis pas que ce Directeur ne travaille pas mais il ne fait pas preuve de responsabilité parce que ces pauvres agents ne sont pas responsable de leur situation mais plutôt lui. C'est lui qui les coiffe tous donc il devait les mettre au même pied d'égalité parce que c'est des gens qui n'ont rien a envier ces soit disant Experts du PNDL vu qu'ils maîtrisent mieux la décentralisation que ces derniers.

La responsabilité c'est quoi: C'est qu'il doit oser et rassembler sa petite famille et discuter avec elle sur ce qui se passe. Les agents pour lesquels il sent qu'il ne pourra pas travailler avec eux qu'il les libére par l'application du plan social parce que ce sont des agents soutiens de familles qui détiennent tous des CDI et ceux avec qui il pense pouvoir collaborer il les maintien et les responsabilise. C'est mieux que de bouder les uns et ignorer les autres. Un musulman ne doit pas faire certaines choses s'il a vraiment la foi?

Aujourd'hui, sa rancune injustifiée qu'il garde en lui l'a améne à demander l'appui du Conseil Régional pour une mise à disposition d'un chauffeur pendant que l'ARD en a deux (2) en plus de celui qui le conduit et qui à l'heure actuelle airent dans les rues de la commune parce que simplement il les a boudé. Je pense que quel que soit le motif, c'est lui le chef hiérarchique de sa structure il devait appelé ces concernés et les parler en tant que responsable parce que Je vous remercie!

6.Posté par Monsieur Y le 26/01/2010 12:22
Le PNDL au début de son intallation a fait beaucoup de bruit et voilà ce même bruit continuer au niveau des ARD où des gens qui n'ont rien n'a rien avec la venue de ce programme sont en train de payer les pots cassés.
C'est avec un coeur meurtri que j'ai terminé la lecture de ces différents commentaires ci dessus. En tant que programme fédérateur qui appuie le déveppement local ,la décentralisation, je pense que les directeurs des ARD devaient donner un bon exemple et aider l'état à faire des réflexions concrêtes sur cette décentralisation. Mais rester là à tromper la vigilence des élus pour ne faire que leur éloge ou l'éloge du PNDL,c'est pas ça le problème . C'est pourquoi, Je suis tout à fait d'accord avec le Président de la République lors d'une rencontre a qui dit que la décentralisation n'a rien donné et ne donnera rien.
Ces pratiques pareilles le prouve, je pense que l'Etat doit se pencher sur le mode de fonctionnement de ces ARD où depuis l'avénement du PNDL personne ne comprend rien.
Le monde rural rural n'a pas besoin des "experts de bureau" payés à des coûts élevés, nous sommes un pays pauvre essayons d'être rationnel avec nous même.
La plupart des Directeurs des ARD sont recrutés avec l'avénement du PNDL , c'est pourquoi,moi je les considère comme des coordonnateurs du PNDL à l'exception de Bouna WARR.
Je demande à l'Etat de prendre en compte les doléances de ces anciens agents de l'ARD marginalisés depuis l'attérissage du PNDL au niveau des ARD: soit les considérer au même titre que les nouveaux ou d'appliquer le plan social et les libérer car un service ne peut pas fonctionner comme ça jusqu'à quand?

7.Posté par Ancien agent le 26/01/2010 13:55
Avant tout merci à tous qui m'ont précédé sur ce probléme et je les remercie au passage en tant qu'ancien agent. Je ne serai pas long puis que je vais revenir très prochainement. C'est pourquoi j'invite tous mes collègues anciens agents à garder leur sérénité et ne jamais céder à la provocation des ces gens là. Une affaire se prépare et nous ne manquerons pas de prendre contact à tout le monde pour que chacun y verse sa contribution. Nous sommes des êtres humains avec des droits et nous ne sommes coupables de rien. Ils n'ont cas nous donner une considération ou nous mettre dans nos. . Que tout le monde vient à l'heure et descende à l'heure. Investissez vous s'il y a implacation dans le cas contraire rester tranquille parce que on ne peut pas demander des comptes à quelqu'un sur une affaire dont il n'a pas été responsabiliser.

Encore une fois merci et surtout patience les gars!

8.Posté par Ancien agent le 26/01/2010 18:04
Bonjour tout le monde.

En tant qu'ancien agent je remercie dabord tous ces gens qui ont apporté leur témoignage à cette affaire avec bien sûr un sentiment de regret sur la tournure qu'elle a pris. Je pense qu'à travers des échanges internes une discussion objective pouvait être entamée pour voir s'il s'agit d'une incompréhension ou d'une stratégie nationale qui s'impose à nous.

Malheureusement les premiers responsables sont restés sur leur position de meneur et nous qui sommes en situation de faiblesse sur notre position de victimes jusqu'à ce qu'une voix des ses voix est arrivée.

En tout cas aujourd'hui s'il faut dire la vérité c'est que nous anciens agents sommes fatigués de cette situation. Et si seulement je me sentait coupable de quelque chose sur cette affaire jallais démissionné personnellement malgré mon statut de soutien de famille parce que je suis convaincu que ce que dispose le Tout puissant Allah est inépuisable.

Je pense qu'avant de punir quelqu'un ou le condamner, il faut au moins lui faire comprendre ce dont il est coupable et puis que ce n'est pas le cas je me tâcherai d'être ponctuel à mon "poste" et voir ce que ce qu'ils décideront de faire de nous et comme l'ont dit certains, toute chose a une fin.

Kouli nafsin, Zahi katil mawtii !


9.Posté par Arfan le 01/02/2010 11:20
Bonjour tout le monde,

Je remercie au passage tous les gens qui m'ont précédé en particulier M. FALL qui a permis aujourd'hui aux sénégalais de voir le vrai visage de ces patrons des ARD. Moi personnellement je trouve honteux et désolant leur comportement envers ces agents là.

De grâce, chers Directeurs des ARD ne perdez jamais de vue que ces agents là sont des frères et neveux avant d'être des agents et qui sont issus de bonnes familles ayant donc des responsabilités comme vous et s'acquitter de leurs devoirs d'époux, de fils, d'aîné, etc... Essayer de vous mettre à la place de ces gens là SVP et arrêtez de vous comporter de la sorte. Je vous prie de penser à leurs familles respectives d'abord et leur carrière professionnelle après parce qu'à entendre certains témoignages vous êtes entrain de les noyer professionnellement.

10.Posté par Wayou Yallah le 10/02/2010 09:54
Je salue et remercie l'ensemble des bonne volonté qui m'ont précédé sur ce problème et je ne serai pas long car l'essentiel à été dit par mes prédécesseurs. A entendre les quelques anciens agents qui se sont exprimés je me rend compte que le tort se situe au niveau des Directeurs qui n'ont pas su se comporter en responsables. C'est honteux pour le Sénégal car aujourd'hui la concrétisation de toute sa politique de développement repose sur ces structures que je vois mal gérées par des anarchistes masqués.
A ces Directeurs des ARD concernées, je manifeste ma désolation pour leur comportement vis à vis de ces pauvres agents. Sur le peu que je connais de ces ARD je sais que ce sont des structures qui ont besoin encore de beaucoup de ressources humaines et c'est pour cette raison que je suis surpris de lire ce qui se passe réellement dans ces structures régionales.

Mes chers Directeurs des ARD pensez à ces gens là qui ne peuvent être que des jeunes frères, des neveux et des grands frères mêmes car je sais qu'il existe dans certaines ARD des agents plus agés que leur Directeur.

Respect et considération parce que même un préjumé assassin il faut qu'il plaide coupable avant d'être condamné et ne perdez pas de vue que le grand juge est là!

11.Posté par Mme N le 17/02/2010 17:38
Bonjour à tous!

Moi personnellement j'invite les agents à être patients et de rester vigilent car tous ce que veulent ces Directeurs c'est de briser leur carrière professionnelle. Je le dis parce que je trouve injuste que quelqu'un qui va jusqu'à trouver sa vie stable se retrouve dans une pareille situation. Même si leurs salaires sont faibles et continuer de leur être verser, chacun avait en tête quand même qu'il a un emploi garanti pour ceux qui ont des CDI même si je reconnaît que c'est très engoissant et difficile d'être minimisé, ignoré dans un groupe et surtout si se sont les premiers responsables que sont les Directeurs des ARD qui le font. C'est vraiment regrétable et injuste. Waay naniou mougne rék, Yallah bakhna.

12.Posté par DIOBO DIOUBA le 24/02/2010 13:46
Bonjour,

Moi personnellement, jetrouve decevant ce qui se passe actuellement dans les ARD. C'est vrai que le PNDL a apporté beaucoup de changement, c'est vrai que les élus locaux ont beaucoup mieux ouvert les yeux avec l'appui des ARD bien avant le PNDL, mais reconnons aussi que des honnêtes gens sont entrain de souffrir sous la houlette de ces Directeurs d'ARD qui ressemblent plutôt à des touristes qu'à des développeurs car je connais certains parmis eux qui ne descendent jamais des avions actuellement. De grâce mettez ces agents dans leurs droits absolus. Respect et considération aux "fondateurs" de ces institutions régionales car je reste convaincu que tous ces soit disant experts (Directeurs et Personnel de Division n'attendront pas leur retraite ici). Où est Mme le Directeur de l'ARD de Louga? Waay may lén gnii Diaam way! Té nguén khamné Yallah néléwoul dé!

13.Posté par Idrissa le 01/03/2010 12:46
Merci Diobo Diouba!

Tu as tout dit vraiment je n'ai rien a ajouter sur ce que tu as dis ici. C'est normal que ces gens là se comportent de la sorte parce que bon nombre ne croyait pas à ça. Surtout certains chefs de Division qui n'étaient ke des soit disant consultants. "Bou gniou amé bén marché, Yallah kham kagne lan koy Amaat"! C'est normal que niou fouye! Ba dola, ba dola rék la mouna doon! Sinon ils savent très bien qu'ils ne sont pas plus compétents que leurs prédécesseurs dans ces divisions et qui sans les moyens qu'ils ont actuellement ont fait bouger les choses.

14.Posté par Talibé de Dieu le Tout puissant le 03/03/2010 11:45
oui , les amis vous avez parfaitement raison , cette situation est déagréable , seul le Directeur de l'ARD de Saint Louis(Bouna Warr° a été courageux qui a fait la promotion interne de ces agents. le passé c'st impoortant (ARD était par des dipolmés de grandes universités avec leur experience professionlle ) , le présent avec des sois disant experts en quoi , certains d'entre eux ne peuvent pas te faire un compte rendu d'activité dans les délais , ( on leur à montrer le chemain , expliquer comment travailler avec les élus locaux ) , le futur , seul Dieu sait , donc attention . Chers Directeurs soyez justes dans le traitement de votre personnel .
Avec le PNDL , toutes lesd ARD ont été destabilisés , le PNDL se retirera bientot , on verra bien la suite . ils sont experts , ils doivent pouvoir se débrouiller tous seuls sans les anciens , quand ils ne maitrisent pas une situation , ils se rabattent sur les anciens .

15.Posté par "Pa Bou Tass" le 17/03/2010 09:56
Merci gens de Dieu!

Si réellement tout ce qui est dit ici est vrai j'ose dire que la décentralisation ne serait jamais une réussite car c'est sur ces structures régionales qu'on pensait pouvoir s'appuyer dans le cadre de leur appui conseil aux collectivités locales mais je me rend compte que ce n'est pas sur ces Directeurs là qu'on espérer la promotion de la bonne gouvernance vu aujourd'hui ce qui se passe dans les ARD.

Mais personnellement je dois avouer et afficher ma déception vis à vis d'un Directeur d'une ARD que je pensais faire l'exception mais j'ai vu que ce n'est pas le cas parce que il n' y a que mon ami Bouna qui a été cité ici comme référence et d'après mes investigations, je me suis rendu compte que le commentaire n° 5 lui concerne personnellement et celà m'a beaucoup choqué.

J'attire l'attention des Directeurs des ARD pour leur dire que si une "rebellion" doit exister au sein de leur institution ça doit être entre eux et leurs ACP devant qui la plupart ont le complexe de jouer pleinement leur rôle de supérieur hiérarchique ce qui laisse à ces derniers une opportunité de faire tout ce qu'il veulent dans leur gestion:

- Double facturation;
- Marchés négociés à l'avance sur les fournitures et consommables;
- Perdiums revus en baisse lors des séminaires ou refusés catégoriquement à leurs bénéficiaires;
- Factures fictives vierges dûment signées après les séminaires, pour quoi faire?

Je ne généralise pas le comportement des ACP mais je persiste et signe que ces pratiques existent aujourd'hui dans les ARD car c'est de sources sûres que j'ai eu ces infos car après m'avoir révélé cette vérité le concerné a terminé par ceci: "Grand, qui ne mange pas l'argent du contribuable dans ce pays?" "Téy niou ngui fii , soubeu Yallah kham!"

Mes chers frères Directeurs des ARD Bouna n'a rien de plus spécial que vous seulement il a pensé à l'après PNDL. Faites gaffes et revenez en de meilleurs sentiments! Ne construisez pas pour détruire après car je suis convaincu vous tous (Directeurs et soit disant experts) n'allez pas attendre la retraite ici car l'Etat ne pourra pas vous supporter ce que le PNDL vous donne présentement.

16.Posté par AL AMINE le 18/03/2010 20:07
Salam Diamaloutoul Muslim!

C'est vraiment honteux pour notre pays au regard du monde entier qui voit que des pratiques inhumaines de ce genre existent encore au Sénégal. A ces Directeurs des ARD (Agences Régionales de Destruction) je demande de penser aux familles respectives de ces pauvres agents qu'ils sont entrain de détruire froidement.

Depuis un certain temps, cette rumeur circule sur la toile et qui est visible partout dans le monde mais je me rend compte aujourd'hui que cette affaire n'est plus une rumeur car le ladage dit que ce que dit tout le monde est vrai et la preuve en est que la dernière réunion de coordination de ces Directeurs tenue en Février 2010 a été l'occasion pour ces derniers de comploter contre les anciens agents en proposant à l'hunanimité le liciement pur et simple des fondateurs des ARD (Agences Régionales de Développement) que nous nous avions connu au départ moyennant un taux d'application du plan social à hauteur de 7% ce qui est injuste.

Aux hautes autorités de ce pays, aux différents Présidents des Conseils d'Administration des ARD et à tous les élus locaux du pays, je lance un appel pour leur demander de jamais participer à la pure massination de ces Directeurs car c'est à eux qu'ils viendront soumettre cette proposition montée de toutes pièces pour détruire la carrière de ces agents qui ne sont pas demandeurs de ce plan social.

Au cas échéant, je me battrais et suis prêt à monter un comité national de soutien pour s'opposer à cette injustice. A toutes les bonnes volontés, je lance un appel.

Je rappelle que tous ces anciens agents ont des CDI et sont à prêt de plus d'une vingtaine d'années de la retraite. Qu'est ce que ces gens là ont à foutre avec ce plan social dont ils ne sont pas demandeurs?

A vous anciens je vous demande de former un bloc pour défendre vos intérêts car nous sommes dans un pays de droit et je vous signale que signer ce plan social avec ce taux est synonyme de votre mort car ce n'est pas avec moins de 20 millions que vous allez garantir votre avenir. En tout cas même avec 40% il ne faut pas signer car vous n'êtes pas demandeur de ce plan social. Optez pour vos CDI ou que les Directeurs des ARD actuelles (Agences Régionales de Destruction) fassent une proposition beaucoup plus intéressente à l'Etat car je trouve très égoïste que ce soit eux même qui proposent ce taux tout en sachant petinemment l'enveloppe global de ce plan social pour certains agents ne peut même pas suporter les frais d'un de leurs voyages touristiques à l'étranger dont la moyenne tourne autour de 2 voyages tous les trimestres depuis leur prise de fonction. Que justice soit faite pour mettre ces responsables de familles dans leurs droits parce que "Kouli nafsin jahi katil mawti" ! C'est méchant et honteux pour un être humain et mauvais pour celui musulman!


17.Posté par Baye FALL le 03/05/2010 11:35
Bonjour à tous,

D'abord je salue et félélicite tous mes prédécesseurs pour leur courage et leur droiture. Aux anciens agents je demande de rester calmes et très sereins car comme l'ontdit beaucoup de gens vous n'êtes pas responsables de cette situation et le plan social dont ont parlé certain également vous n'êtes pas demandeurs de ça. Si il doit être appliqué ceux qui l'ont proposé n'ont qu'à débourser les moyens et vous mettre dans vos droits pour que vous garantissez votre avenir. Le marché de l'emploi étant très saturé aujourd'hui ce n'est pas avec 10 millions ou moins de 10 millions que vous allez garantir votre avenir. Nous sommes en Afrique et plus précisément au Sénégal où dans une famille de 25 personnes seule 1 a un travail.
Aux Directeurs des ARD, je vous demande d'être beaucoup plus humain et traiter ces gens là avec respect jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée pour que demain même si on appliquait le plan social que vous puissiez regardez ces gens là de face parce qu'après c'est des frères, des neveux, et cousins qui sont avec vous. "Ndakh Goor Kat, Défa wara am li mouy bagne"

18.Posté par Mor Talla le 25/05/2010 20:27
Salut les gars

Merci pour votre courage. Ce qui se passe dans les ARD aujourd'hui est inhumain. Goor momoul yén yii way. Mais ce que je dis aux anciens agents c'est de rester calmes et qu'ils gardent leur sérénité tout ça finira un jour. Le bon Dieu fera justice à tout ça car c'est trop flagrant cette ségrégation. La gestion interne de ces structures fait vraiment défaut. Chers Directeurs "Té nguén rafétal dingane té bii"

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance