Recherche

Des bourses d'excellence offertes à 17 filles méritantes



Dakar, 28 avr (APS) - Au total, 17 filles ‘’brillantes’’ et ‘’méritantes’’ des établissements d’enseignement secondaire et universitaire du Sénégal ont reçu, lundi à Dakar, des bourses d'excellence pour couvrir leurs frais de scolarité, a constaté l’APS.

Parmi ces bénéficiaires, 13 viennent du lycée Limamoulaye de Guédiawaye, De Lafosse , LCA Niass, Saint Michel et du Centre de formation technique et professionnelle Sénégal-Japon (CFPT) pour la région de Dakar. Trois autres sont du lycée technique de Thiès et un du lycée Ahmadou Bamba de Diourbel.

Toutes ces filles sont inscrites dans les séries scientifiques et techniques et bénéficieront de ces bourses d’excellences qui varient entre 300 000 et 500 000 francs CFA.

''Le projet de bourses d'excellence à des filles brillantes, mais nécessiteuses’’ est financé par le Centre de la CEDEAO pour le développement du genre (CCDG).

''L’éducation des jeunes filles a un impact positif sur la promotion de la femme dans la mesure où elle va participer favorablement au développement économique et social d’un pays’’, a indiqué Marie Françoise Wininga, représentante du CCDG.

Selon elle, ''l’éducation renforce socialement et économiquement le pouvoir des femmes et des filles, leurs capacités à transformer la société et à créer les meilleures conditions de vie pour tous, au niveau de la famille et des différents niveaux communautaires et nationaux.''

Mme Wininga a également invité les récipiendaires à redoubler d’effort au travail et à garder la culture de l’excellence qui leur a valu la bourse d’excellence.

Le ministre de la Famille, de la Famille et de l’Enfance, Anta Sarr a réitéré, pour sa part, l’engagement du gouvernement à ''garantir le droit à l’éducation pour tous'', soulignant que celui-ci a conscience que le maintien des filles à l’école et particulièrement dans les filières scientifiques et techniques ''demeure un défi réel''.

''Au demeurant, toutes ces actions et mesures doivent s’incruster dans un dispositif consolidé qui permet aux jeunes filles et à la future génération de mieux exploiter leurs capacités dans les domaines scientifiques (…)’’, a-t-elle dit.

Anta Sarr a exhorté les bénéficiaires à ''utiliser de façon efficiente cet appui financier et servir de modèle'' aux autres jeunes filles, les incitant ainsi à s'intéresser davantage aux filières scientifique et techniques.

SDI/OID/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 136 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance