Recherche

Des assemblées consultatives pour une gouvernance démocratique à la base (syndicaliste)



Dakar, 22 fév (APS) – Le secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs municipaux du Sénégal (SUTMS), Sidiya Ndiaye, propose la mise en place d’assemblées consultatives, afin de ‘’s’orienter efficacement’’ vers une promotion de la gouvernance à la base.

‘’Les conseils municipaux sont parfois pluriels. Donc il faut voir s’il n’est meilleur de tenir des assemblées consultatives, c’est-à-dire permettre aux populations d’avoir des voix consultatives même si elles ne décident pas au moment du vote’’, a suggéré le syndicaliste dans un entretien avec l’APS.

‘’Ces assemblées consultatives permettront aux populations de disposer de voix consultatives aux délibérations’’, a dit Sidiya Ndiaye

Il a relevé en ce sens que le conseil consultatif créé à Dakar ne s’est réuni qu’une seule fois. ‘’Les gens sont tellement jaloux de leurs prérogatives qu’une fois élus, ils ont de bonnes idées au début mais il n’y a aucun suivi après’’, a-t-il regretté.

Partant de là, a-t-il insisté, ‘’les assemblées consultatives doivent être généralisées à côté des conseils municipaux et essayer de voir, si à côté de cela, on ne doit pas leur donner davantage de prérogatives’’.

‘’Si on se rend compte que l’équipe qui est en place est en train de dévier, que faut-il faire ?’’, s’est-il interrogé, indiquant que parfois l’Etat est obligé de sévir en mettant en place une délégation spéciale.

Il a ajouté que ‘’s’il y avait des assemblées consultatives, on aurait pu alerter très tôt, les déviances constatées par ci et par là.

Le secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs (FGTS) a indiqué que ‘’ce sont des réformes mais aussi des choix politiques à faire’’, rappelant la bataille des élus pour obtenir un statut.

De plus, il a estimé que l’on doit procéder à des élections d’élus locaux pour le suffrage universel direct, comme dans certains pays. Selon lui, cela veut dire que le maire, le président du conseil régional et celui du conseil rural doivent être ‘’directement élus par les populations’’.

‘’Il y a des manipulations au niveau des conseils municipaux. Initialement les populations avaient voté pour quelqu’un et au finish un autre occupe la place de maire’’, a relevé le syndicaliste.

‘’Il est plus préférable et plus démocratique, selon lui, que quelqu’un qui veut être maire passe par ces assemblées consultatives’’, estime Sidiya Ndiaye.

SBS/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 759 fois
Association des Maires du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance