Recherche

Des artistes veulent inscrire Bignona dans l'agenda culturel national



Bignona, 17 mars (APS) - Abdoulaye Coly, porte-parole des artistes de Bignona (Sud), a demandé au ministère sénégalais de la Culture d'intégrer leurs programmes départementaux dans l’agenda culturel national pour mieux assurer la promotion du patrimoine culturel de la Casamance.

‘’Le Collectif des artistes du département de Bignona, qui regroupe les 19 collectivités locales, sollicite auprès de votre bienveillance, la prise en charge de l’agenda culturel départemental pour mieux vulgariser la culture’’, a-t-il dit, dimanche.

M. Coly intervenait lors de la visite à Bignona du ministre de la Culture, Abdoul Aziz Mbaye. Ce dernier a entamé, vendredi, par la région de Ziguinchor, une tournée nationale de "promotion de la diversité culturelle".

L’étape de Ziguinchor prend fin dimanche par une table ronde sur les droits d’auteurs et droits voisins, animé par Aziz Dieng, conseiller technique au ministère de la Culture.

Parmi les manifestations culturelles prévues figurent un carnaval et une exposition de 10 produits et expressions culturels de la région de Ziguinchor.

Cette tournée nationale est le troisième axe prioritaire de la politique culturelle du Gouvernement pour l’année 2013. Elle ‘’vise à mettre en exergue et à valoriser les expressions et produits culturels du Sénégal’’.

Les acteurs culturels réclament aussi une infrastructure culturelle dans le département de Bignona, du matériel de sonorisation, la formation sur la mise en scène, en régie de plateau et en chorégraphie, a ajouté M. Coly.

Les autres doléances, a-t-il poursuivi, sont relatives à la valorisation et à la promotion de la musique traditionnelle.

Plusieurs manifestations culturelles ont été annulées cette année dans le département de Bignona, faute de prise en charge dans l’agenda culturel national, a-t-il déploré.

Il s’agit, selon lui, du Boukout Festival, du Festival de la musique urbaine, du Festival des arts rituels et du Festival des masques de Kalounayes, du Festival d’Abéné, de Thionck Essyl, de Badiana, de Baïla et du Carnaval de Kafountine.

Par ailleurs, le ministre de la Culture a rappelé la politique culturelle de l’Etat sénégalais dont l’objectif est de faire en sorte que les artistes vivent de leurs arts.

‘’Pour le moment, ce n’est pas le cas’’, a-t-il dit, en assurant que son département va désormais protéger les œuvres de l’artiste ziguinchorois Seyni Camara. ‘’Personne ne viendra ici photographier ses œuvres pour les revendre plus cher’’, a averti Abdoul Aziz Mbaye.

De nouveau, il a lancé un appel aux artistes de la région de Ziguinchor, pour qu’ils s’organisent en associations afin de bénéficier de la protection médicale et d’un système de retraite.

Le ministre de la Culture a promis un appui en livres destinés à la bibliothèque du Centre d’actions culturelles de Bignona.

ASB/SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 112 fois
Culture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance