Recherche

Démocratie, culture et participation citoyenne au menu de la Lettre du Citoyen



Dakar, 30 avr (APS ) - La Revue "Lettre du Citoyen" du Mouvement citoyen consacre son troisième numéro au tryptique démocratie, culture et participation citoyenne à travers une série d'articles.

Dans un éditorial intitulé "De la démocratie et citoyenneté des élites à la démocratie et citoyenneté des masses", le docteur El Hadji Malick Sy Camara souligne que ces articles "analysent […] toute la problématique que charrient" ces trois concepts, "en prenant en compte leur dynamisme et spécificité dans un contexte de mondialisation des bonnes pratiques".

"Aussi appellent-ils à une +déconstruction-reconstruction+ du tryptique démocratie, culture et participation citoyenne", écrit-il encore.

C'est ainsi que Ousmane Ba, sociologue et enseignant-chercheur à l'INSEPS, "montre les relations entre le pouvoir public et la société civile".

Quant à Selly Ba, doctorante à l'UCAD, et Anta Mbow, sociologue et responsable administratif et financier du Mouvement citoyen, elles rappellent que "les femmes sénégalaises ont une longue tradition de participation politique".

L’historienne Penda Mbow, présidente du Mouvement citoyen, s'intéresse elle "au débat autour du concept de société civile qui ressurgit dans les pays en développement, au moment où on y tente l'expérience démocratique". Elle analyse également la problématique de la démocratie multiculturelle et sociale en Afrique et au Sénégal en particulier.

Pour sa part, Ibrahima Diallo, doctorant en sociologie à l'UGB, "se propose d'analyser +l'émergence d'une nouvelle conscience citoyenne au Sénégal+", alors que Ibrahima Niang de l'UCAD "analyse finement le rôle du mouvement Hip Hop dans la démocratie sénégalaise".

Dans sa contribution, le professeur Babacar Diop, historien à l'UCAD, aborde "la lancinante question du foncier au Sénégal", tandis que le critique littéraire Sidi Mohamed Khalifa Touré "exhume" les œuvres d'auteurs sénégalais arabophones "méconnus par la plupart des intellectuels francophones".

Dès l'avant-projet de la publication, Ute Bocandé, l'adjointe du représentant-résident de la Fondation Konrad Adenauer, partenaire du mouvement, relève la relation étroite qui existe entre les concepts de démocratie, culture et citoyenneté.

Selon Mme Bocandé, "la démocratie se base sur des conceptions et des réalités inhérentes à la culture et véhiculées par le vécu culturel des populations".

"La diversité des cultures a inspiré, tout au long de l'histoire de la démocratie, une pluralité de conceptions de la démocratie", rappelle-t-elle, avant d'ajouter qu'il en de même pour la citoyenneté, "un terme relativement moderne qui met en relation l'habitant avec son entité politico-géographique (…)".


ASG/BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 298 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance