Recherche

DIOURBEL-COMMUNE DE DENDEYE-DECENTRALISATION LES ELUS LOCAUX A L’ECOLE DE L’ACTE 3 Adama NDIAYE



La commune de Dendèye, située dans le département de Mbacké, a abrité du 19 au 21 août un atelier sur de formation des élus sur le leadership et sur la connaissance des textes de la décentralisation. L’objectif était d’outiller les nouveaux élus locaux à maitriser les textes de la décentralisation afin de mieux prendre en charge les préoccupations des populations.

L’Ong The hunger Project Senegal a décidé d’accompagner le conseil municipal de Dendeye /Gouye Gui dans le développement des compétences des élus locaux .C’est la raison pour laquelle elle a initié un atelier de formation sur le leadership et les connaissances des textes sur la décentralisation. Il s’agissait d’informer les élus locaux sur les tenants et les aboutissants de l’acte III de la décentralisation.

Cette formation, dira Ameth Konaté, le chargé de la mobilisation au niveau de Hunger Project, se justifie par le fait qu’il y a un taux élevé de renouvellement des conseillers n’ayant pas la plus petite expérience sur la gestion de la collectivité locale ou sur la mise en œuvre de l’acte 3 de la décentralisation qui exige la maitrise des innovations et de leurs enjeux par l’ensemble des conseillers installés après les élections du 29 juin. Sur les 40 conseillers municipaux de Dendèye, il y a 19 femmes qui sont la cible qui doit comprendre la mission du conseil sur la prise en charge des services sociaux de base et surtout des compétences transférées.

Selon lui par ailleurs, la situation actuelle nécessite un accompagnement en gestion des collectivités locales afin que chaque membre du conseil municipal soit suffisamment outillé pour satisfaire aux critères de compétences exigées d’un conseiller. Et Mr Konate d’ajouter que « cette formation se poursuivra dans d’autres conseils municipaux partenaires pour promouvoir une démarche inclusive dans la recherche de solution durable aux problèmes auxquels sont confrontés ces municipalités ». L’un des formateurs et gouverneur à la retraite, Maham Diallo du cabinet MSD consulting a estimé pour sa part que « les élus ont besoin de savoir plus sur la décentralisation .

Ainsi l’Ong The Hunger Project en accord avec la commune a souhaité qu’on échange sur le leadership. Nous sommes envtrain d’échanger avec les collectivités, l’encadrement technique de l’Ong sur ce que doit être le leadership . Cette formation doit déboucher sur la mise en pratique de l’homme qui doit gérer. Nous ne sommes pas venus dire les caractéristiques implicites mais nous sommes venus échanger avec la population notamment les élus ».

LE formateur révélera par ailleurs que le deuxième thème, c’est comment faire pour pouvoir connaitre les textes qui régissent les différents actes de la décentralisation, de l’indépendance à nos jours. Et de poursuivre que « les résultats attendus, c’est d’abord la maitrise des rudiments que compte la commune à l’état actuel du développement au Sénégal, être en harmonie avec le programme national, le programme régional et le programme départemental. Il faut arriver, après la formation, à ce que les gens maitrisent l’ensemble des éléments de gestion de la collectivité ».

Le tout nouveau Maire de Dendèye Pape Abdou Salane a salué pour sa part la démarche de l’Ong Hunger Project Senegal. « Cette formation, dira-t-il, permettra aux nouveaux élus locaux de mieux maitriser l’acte 3 de la décentralisation en vue d’obtenir de bons résultats ».

Adama NDIAYE
Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 261 fois
Ministère de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales.


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance