Recherche

DIFFUSION DES STATISTIQUES OFFICIELLES : Le Sénégal vise la norme spéciale du Fmi



La fiabilité des données statistiques et les principes fondamentaux de la statistique officielle au Sénégal ont retenu l’attention des autorités gouvernementales et de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), hier, à l’occasion de la journée mondiale de la statistique placée cette année sous le thème : « célébrer les nombreuses avancées de la statistique officielle ». L’ambition du Sénégal est d’atteindre la norme spéciale de diffusion des données (Nsdd) du Fmi d’ici à 2014.

Célébrée conjointement cette année avec la journée mondiale de la pauvreté, cette manifestation présidée par le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances, M. Abdoulaye Diop, a permis à l’Ansd de mettre en évidence les faiblesses de la statistique officielle, les évolutions notées dans le système et les défis à relever en la matière.

Le ministre d’Etat, ministre de l’économie et des finances, Abdoulaye Diop, a d’emblée salué les performances enregistrées par le Sénégal dans le domaine des statistiques économiques et financières, leur qualité et leur périodicité. Des performances qui ont permis depuis 2001, à notre pays, d’adhérer au système général de diffusion des données du Fonds Monétaire International (Fmi). Sur le plan opérationnel, M. Diop estime que les réformes entreprises dans ce sens ont également permis au Sénégal d’élaborer une stratégie nationale de développement de la statistique appelée Schéma directeur de la statistique de 2008 à 2013.

Cependant, il reste convaincu qu’il y a encore d’énormes efforts à fournir pour donner plus de visibilité aux opérations statistiques à mener au cours des prochaines années par rapport aux engagements internationaux tels que les Objectifs du millénaire pour le développement (Omd).

A cet effet, le Sénégal, selon Mame Siga Ndiaye Dia, responsable de l’Unité « Harmonisation et coopération Internationale » de l’Ansd, ambitionne d’atteindre la norme spéciale de diffusion des données statistiques d’ici à 2014 afin d’offrir aux décideurs et partenaires au développement, entre autres utilisateurs de données statistiques, la possibilité d’accéder dans un délai pratique en même temps à des informations statistiques sectorielles fiables et concordantes. Et il y a nécessité de développer des synergies et en mutualisant les ressources et d’harmoniser non seulement les définitions, mais également les concepts et la nomenclature utilisée.

L’Ansd au Sénégal se fixe en perspective, entre autre chantiers, la réalisation du quatrième recensement général de la population et de l’habitat en combinaison avec celui de l’agriculture et de l’élevage en 2011 et une enquête démographique sur la santé et les indicateurs mixtes en terme de priorité afin d’accompagner le Sénégal dans l’atteinte des Omd et dans la lutte contre la pauvreté.

Seydou Prosper SADIO
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1864 fois
Economie-Finances


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance