Recherche

Crédit municipal de Guédiawaye : La mairie se met au service des ‘petits épargnants’



Crédit municipal de Guédiawaye : La mairie se met au service des ‘petits épargnants’
Après la ville de Dakar, c’est autour de la ville de Guédiawaye de se doter d’un crédit municipal. Le lancement a eu lieu hier. Et pour un montant de plus de 19 millions, ils ont été quelque 69 regroupements de femmes à en bénéficier.

La mairie de la ville de Guédiawaye veut définitivement éradiquer la pauvreté dans sa localité. Une politique que les autorités de la ville entendent réussir à travers la mise en place d’un crédit municipal. Et le premier jalon vers l’exécution de cette volonté de lutter contre la pauvreté a été posé, hier, par le lancement du Crédit municipal de Guédiawaye (Cmg). Un lancement au cours duquel soixante-neuf regroupements de femmes, évoluant dans la ville de Guédiawaye, ont bénéficié d’un financement global de 19 850 000 francs Cfa. Et à en croire le directeur du Cmg, Oumar Niass, ‘sept-cent autres organisations de la localité attendent d’être financées’. Une situation qui l’amène à exhorter les premières bénéficiaires ‘à s’acquitter, au plus rapidement, des remboursements, même si, par ailleurs, ce n’est que le dixième des fonds qui a été dégagé’. Selon lui, le fonds de départ du Cmg est de 80 millions dont les cinquante ont été dégagés par le Conseil municipal et les trente par Aida Mbodj, du temps où elle était ministre de la Famille.
Ainsi pense-t-il que ‘le Cmg est l’outil financier de proximité le plus à même de lutter contre la pauvreté, sa féminisation, le chômage et l’exclusion des couches sociales les plus vulnérables’. Une idée bien partagée par le maire de la ville. De l’avis de Bocar Sédikh Kane, ‘l’impact attendu est de venir en aide aux petits épargnants afin de les aider à mieux fructifier leurs affaires’. Et pour mieux réussir le pari, le maire promet de décentraliser le Crédit municipal au niveau des communes d’arrondissement. ‘Nous avons également à l’esprit la création d’antennes au niveau des communes d’arrondissements pour que les petits épargnants, au lieu de s’adresser à ce crédit qui gère la ville, puissent s’adresser à ces antennes pour ne pas perdre trop de temps’, explique-t-il pour ajouter ‘qu’il sera, également pour nous, un moyen de toucher les populations les plus reculées’.

Cette institution financière que s’est dotée la ville de Guédiawaye, est la deuxième existant à travers le pays après le Crédit municipal de Dakar (Cmd). C’est d’ailleurs l’existence du Cmd qui a inspiré les autorités de la ville de Guédiawaye qui entendent s’appuyer sur ce levier pour faire reculer la pauvreté dans leur localité. Ainsi, la première phase s’est exclusivement adressée aux regroupements de femmes de la localité.

Walf Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 3508 fois
MICRO-FINANCE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance