Recherche

Coopération: L’Arabie saoudite offre 205 tonnes de denrées alimentaires au Cameroun

La cargaison arrivée au Cameroun en fin de semaine dernière est destinée aux victimes des inondations dans les régions du Nord et de l’Extrême Nord du pays. Vendredi 14 décembre 2012.



La cargaison arrivée au Cameroun en fin de semaine dernière est destinée aux victimes des inondations dans les régions du Nord et de l’Extrême Nord du pays.
Vendredi 14 décembre 2012. Il est 18 heures et 30 minutes. Un cargo de la Saudi Arabian frôle le tarmac de l’aéroport international de Yaoundé-N’simalen. Après les formalités d’usage, les pilotes se positionnent et reçoivent la délégation venue de l’Ambassade d’Arabie Saoudite à Yaoundé. Puis, la délégation conduite par l’Ambassadeur Mahmoud Bin Husein Qattan monte dans le gros avion, où sont logés 105 tonnes de denrées alimentaires. Il s’agit de la première partie d’un don du serviteur des deux Mosquées, le Roi Abdullah Abdul Aziz de l’Arabie Saoudite. Cette offre est destinée aux sinistrés des inondations des régions du Nord et de l’Extrême-Nord du Cameroun. Pour recevoir cette première cargaison, le gouvernement camerounais s’est fait représenter par Jean-Paul Nana, le directeur de la protection civile au ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

Le lendemain, samedi 15 décembre, la deuxième cargaison arrive presqu’à la même heure, constituée de 100 tonnes de denrées alimentaires. Mais cette fois, le protocole est plus perceptible. Côté camerounais, le ministre délégué à la présidence chargé des Relations avec le monde islamique, Adoum Gargoum et le ministre délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Jules-Doret Ndongo ont fait le déplacement. Le gouvernement saoudien est représenté par son ambassadeur. Mais le ministre des Finances de ce pays s’est fait représenter par un de ses proches collaborateurs. Au total, les 205 tonnes sont constituées de 10.300 cartons de 19,4 kilogrammes chacun. Riz, farine, sucre, huile végétale et lait en poudre constituent le menu de ce don. «Nous ne pouvons que saluer ce geste de cœur de ce pays ami qui vole ainsi au secours des populations sinistrées du Nord et de l’Extrême – Nord qui ont perdu leurs maisons d’habitation, plantations et troupeaux. Nous pouvons vous assurer que cette cargaison sera acheminée dans un délai très raisonnable dans les zones sinistrées afin que les concernés en bénéficient le plus tôt », rassure Jules-Doret Ndongo qui révèle que le ministre de la Défense a déjà été contacté pour mener les opérations de transfèrement par avion militaire.


Soutien continu

Ce don de 205 tonnes de denrées alimentaires n’est pas le premier que le royaume d’Arabie saoudite octroie au Cameroun. On se souvient que l’an dernier ce pays a offert 8 tonnes de sérum pour soigner l’épidémie de choléra dans notre pays.

Plus récemment, une délégation du ministère des Relations extérieures a reçu à l’ambassade d’Arabie Saoudite, quelque 100 tonnes de dattes, en plus des 100 autres tonnes offertes au bureau Cameroun du programme alimentaire mondial. L’une des plus importantes réalisations de ce pays au Cameroun sera certainement la participation à hauteur de 10 millions de dollars, soit environ 4 milliards FCfa, pour le financement du projet de bitumage de la route Sangmélima – Djoum. «Par ailleurs, le gouvernement saoudien a offert pour le compte de l’année en cours, 40 bourses aux Camerounais pour étudier dans les universités saoudiennes, notamment à l’université du Roi Fahad qui forme dans le pétrole et les mines, à l’Université de la princesse Noura pour les filles, à l’université du Roi Abdallah pour les la science et la technologie, à l’université islamique de Médine, celle de l’Imam Mohamed Bin Saud de Riyadh et ce, dans différentes facultés », a expliqué l’ambassadeur Mahmoud Bin Husein Qattan d’Arabie saoudite à l’occasion de la cérémonie officielle de réception de ce don par le gouvernement du Cameroun.

Le centre islamique du serviteur des deux saintes mosquées dans le Nord-Ouest, le voyage de plusieurs pèlerins camerounais aux frais de l’Arabie saoudite et la caravane médicale des spécialistes saoudiens dans la ville de Maroua à l’Extrême-Nord du pays viennent s’ajouter à cette liste non exhaustive. Reste que ce gouvernement relève le pari de l’acheminement sans faute de ces denrées aux sinistrés et à eux uniquement.


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 142 fois
Société


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance