Recherche

CONSEIL RURAL DE NGOURANE : Les élus s’engagent à relever les défis de la décentralisation



La fondation Konrad Adenauer vient de jeter les bases d’une meilleure administration de la nouvelle Communauté rurale de Ngourane. Les nouveaux élus formés sont prêts à relever les défis qui interpellent la nouvelle collectivité locale.

Issue du dernier découpage administratif qui a vu l’érection de Guéoul en commune, Ngourane, localité religieuse du département de Kébémer, est devenue chef-lieu de Communauté rurale depuis les élections locales de mars dernier.

Polarisant 40 villages, elle compte un total de 36 conseillers ruraux dont la majorité est nouvellement élue. Ce qui justifie le besoin en formation des membres de la nouvelle équipe du conseil rural, qui devra faire face à sa mission de développement local.

C’est ainsi que, dans le cadre du Projet d’appui aux collectivités locales (Pacl), la Fondation allemande, Konrad Adenauer, leur a offert une session de formation sur le fonctionnement du conseil rural.

Cette formation, dont l’objectif est de jeter les bases d’une meilleure administration communautaire du conseil rural, a porté sur quatre axes. Il s’agit, selon le représentant du projet, Abdourahmane Diop, de la définition du conseil rural, de ses missions et prérogatives, son fonctionnement, la tenue des réunions du conseil et les différentes délibérations.

Pour le président du conseil Maodo Diop, « avec cette formation, la nouvelle équipe est prête à faire face à son destin parce que les conseillers se sont appropriés les rudiments de base d’une meilleure gestion de leur localité ». Mais à en croire ce dernier, la balle est dans le camp de l’Etat qui devra apporter les mesures d’accompagnement.

En effet, avec le manque de moyens logistiques, l’absence de Maison communautaire et de ressources pour le budget de fonctionnement, la nouvelle équipe aura du mal à assurer correctement sa mission, relève son président.

Sur le plan infrastructurel, Ngourane, qui compte cinq forages, 14 écoles dont un Cem, un poste de Santé qui polarise 8 cases de Santé, compte sur l’appui de l’Etat.

Ousmane MBENGUE
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2328 fois
Association Nationale des Conseils Ruraux du Sénégal


Commentaires articles

1.Posté par seck le 22/06/2011 13:09
nous en sommes fiers : c'est la terre de nos enceitres et de nos aieuls . bravo

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance