Recherche

COMMUNE DE SAINT-LOUIS ET CONSEILS DE QUARTIER : Vers une dynamique partenariale



Définir un cadre de partenariat local entre la commune de Saint-Louis et les conseils de quartier. C’est l’objectif majeur d’un atelier de deux jours organisé récemment dans les locaux de la chambre de commerce par les responsables de l’Agence de développement communal (ADC) qui ont mis à profit ce séminaire pour faire l’état des lieux de la gouvernance de ces structures mises en place depuis une quinzaine d’années dans les différents quartiers de la capitale du Nord.

Selon le directeur du développement local et de la promotion de la citoyenneté de l’ADC, Mamadou Dia, il s’est agi d’analyser le rôle d’interface de l’ADC au regard de l’appui technique qu’elle apporte aux conseils de quartier.

M. Dia a rappelé que la commune de Saint-Louis a entrepris, depuis 1995, une politique de développement local articulée autour de la mise en place de conseils de quartier dotés de Plan de développement de quartier (PDQ).

Cette volonté des autorités locales, a-t-il précisé, part du principe d’approfondissement et d’élargissement de la décentralisation, en favorisant l’émergence d’une nouvelle citoyenneté et d’un cadre de participation de la population à la prise en charge des questions de développement de leur localité.

Cette stratégie de développement local urbain, confiée à la Direction générale de l’ADC, est mise en oeuvre au sein de la Direction du développement local et de la promotion de la citoyenneté, par la Division "Dynamiques Communautaires et Développement Social Urbain".

Après plus d’une décennie qui a vu l’installation de 18 conseils de quartier, l’apparition de nouvelles pratiques et l’utilisation de différents outils, l’heure est à l’introspection pour revisiter cet exercice de structuration des acteurs et de planification à l’échelle quartier.

C’est dans cette perspective, a souligné Mamadou Dia, que la commune de Saint-Louis, par le biais de l’ADC, a souhaité convier les conseils de quartier à un atelier de diagnostic et de recherche sur la nature du partenariat à instituer entre la collectivité locale et les acteurs locaux dans le cadre de la conception et de l’exécution de la politique de développement local.

Le Directeur Général de l’ADC, Demba Niang, a rappelé que l’ADC est composée désormais de quatre directions. Il s’agit de la Direction du Développement Local et de la Promotion de la Citoyenneté dirigée par Mamadou Dia, de la Direction des Grands Projets dirigée par El Hadj Malick Diakhaté, de la Direction de la Planification et du Patrimoine dirigée par Aly Sine et de la Direction du Partenariat Public/Privé (Poste à pourvoir). Ces directions sont composées chacune de trois divisions.

Face à la presse, le président du conseil de quartier de Diamaguene, Magol Guèye, s’est réjoui de la collaboration étroite, sincère et loyale entre la commune de Saint-Louis, l’ADC et les conseils de quartier. Les nouvelles orientations, les enjeux et perspectives de la Direction Générale de l’ADC qui vient d’être mise en place par le maire Cheikh Bamba Dièye est confiée à l’expert Demba Niang.

Ce dernier a été le premier directeur de cette agence créée, il y a plus de quinze ans, par la municipalité de la capitale du Nord. Elle était dirigée, à l’époque, par le maire honoraire Abdoulaye Diaw Chimère.

Mbagnick Kharachi Diagne
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 3235 fois
Association des Maires du Sénégal


Commentaires articles

1.Posté par saloly ngom le 23/10/2010 22:18
je suis un habitant de darou,Je prône pour le développement de mon quartier donc je lance un appel au autorité de la ville de saint -louis de la situation du quartier de darou ,qui est non seulement un quartier vulnérable mais aussi un quartier dans une situation trés alarmante,il y a même pas un espace favorable a la santé communautaire ,ni de maison communautaire,ni de programme fiable de développement locale via le conseil de quartier,et nous savons que darou fait parti des quartier ciblé par beaucoup de financement de développement locale,autres(PRADEQ),(AEMO). et nous savons la façon dont des fonds perdus ont étés octroyer a des gens non ciblés.g un mot dans se conseil de quartier,je suis président de G.I.E,je suit le développement locale depuis prés de huit ans.

2.Posté par LIK le 11/03/2011 00:24
Concernant la politique de développement locale,les responsables de l'ADC doivent eviter de rentrer dans le piége des politiciens qui créent leur loobing pour etre en tete des conseils de quartiers,non seulement les populations n'ont aucune information concernant ce qui se passe mais aussi et surtout les dirrigeants en font un outil politique......c'est toujours là la source de l'echec.Les personnes ressources n'ont pas forcément une appartenance politique alors menez vous aussi votre propre enqéte.Bonne chance pour l'elargissement.

3.Posté par adama diallo postier personne ressource qt darou. le 04/06/2011 22:50
bj, je suis coseillé du gpf bene bopp bene kaddu de darou,le g p f est dans sa 3e annee,
le probleme no 1: du gpf c que les 9O pour cents des membres du bureau ne sont pas des intellectuelles,il n'y a que la presidente qui a un niveau de seconde .ce qui fait que il est urgent
que nous puissons multiplier nos efforts,pour former les membres en administration, en gestion
etc..nous avons les idees mais l'application reste a resoudre quant on c qu'il y a le conseillé seulement qui regle souvent les problèmes.

4.Posté par LIK le 09/06/2011 21:27
Bientot lhivernage ,pas de communication avec les populations,l'heure est a la sensibilisation pour prévenir et gérer les risques;c'est de recencer les maisons pour aprés calculer les impots car tout bon citoyen doit s'aquiter de se devoirs fiscaux mais est ce le moment?Les ordures trainent à zero métre des maisons,les eau usées ruissellent partout,les population méritent des conditons plus decentes;alors ne nous pressons pas ,les resultats d'abord,les retombees c'est aprés.

5.Posté par saloly ngom le 11/06/2011 00:52
Se qui nous intéresse c'est le quartier de darou et son environnement ,et la bonne marche des choses ,donc nous continuerons de dénoncer comme nous l'avons toujours fait sur d'autres sites et sur d'autres articles palpables ,ne vous en faite pas sa va changer !

6.Posté par adama diallo postier personne ressource qt darou. le 17/06/2011 23:58
pour le conseil de quartier de darou,il doit y avoir un probleme,je ne peux pas comprendre que
depuis 6ans voir plus,rien de concret n'est visible comme infrastructure dans le quartier.
bien que le president etait malade, mais cela ne devrait pas impacter dans le fonctionnement
du bureau.je lance un appel aux populations de darou,(g p f ,gie, groupements ,de venir assister
a tous les rencontres organisés par le bureau sortant sous la supervision de l'adc.
une attention doit etre porter a l'endroit du bureau sortant,on doit les ecouter de maniere attentif
analyser leurs propos, pour ne pas etre hors du debat le jour de l' ag.

7.Posté par adama diallo postier personne ressource qt darou. le 18/06/2011 00:11
j'ai lu les commentaires de mon ami saloly ngom un tres bon acteur de developpement, qui ne cesse d'interpeler les decideurs sur le devenir de son de son quartier ou l'environnement laisse
a desirer.je l'encourage a perseverer,et d'etre critique pour mener a bien ces demarches dans les
affaires de son fief.

8.Posté par adama diallo postier personne ressource qt darou. le 18/06/2011 00:25
bonjour lik je vous lue souvent, vos analyses sont pertinentent,je vous propose de prendre mes cordonner j'aime echanger avec des gens qui ne s' occupent que du developpement local de son quartier.prenez mon no de tel:77969.08.72

9.Posté par saloly ngom le 20/06/2011 01:18
adama pour l'ag du conseil de quartier c pour le 29 juin,la validation suit son cour pour certain ocb via les portes à portes,je crois qu'il faut une sensibilisation pour amener les gens du qt à s'imprégner d'avantage à l'élaboration de nouvelle perspective de développement locale fiable et endogéne.notre préocupation actuel se focalise sur le site qu'occupe la soseter,puisque nous devons être clarifier sur le protocole d'accord ,si vraiment le site été réserver pour en faire un marché?

10.Posté par adama diallo postier personne ressource qt darou. le 20/06/2011 23:19
mon ami saloly ngom, concernant le site qu'occupe presentement nos amis
de la soseter, il apparait urgent que nos gouvernants nous parlent avec un langage.de verité.,
ce site est belle et bien reserver pour en faire un marché,notre preocupation aujourdhui est de
continuer a sensibiliser la population en organisant des causeries ne rien laisser en rade pour
les amener a maitriser ce dossier,personne n'en parle ,et si nous restons les bras croisés les decideurs feront ce qu'ils pensent. mon cher r v pour le 29/6/2011

11.Posté par saloly ngom le 18/08/2011 19:45
Nous dénonçons se qui c"est passé pour le site de dépotoir d'ordure de Darou,mais nous continuons de lancer cette appel aux autorités ,d'éradiquer ce site avant qu'il ne soit trop tard.

12.Posté par malick diop adjoint maire pikine guinaw rail sud le 29/08/2011 17:42
le maire de la commune d'arrondissement de guinaw rail sud Ablaye Diop, pour le developpement desa localité soutient l'union des groupements féminins qui regroupe
l'ensemble des associations de femmes de la commune.La présidente fatou kiné sow
remercie le maire et demande aux partenaires des formations pour lutter contre la
pauvreté et encadrer la petite enfance.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance