Recherche

Benoit Sambou envisage de ''réhabiliter'' le Conseil national de la jeunesse



Dakar, 12 fév (APS) - Le ministre de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Promotion des valeurs civiques, Benoit Sambou, s'est engagé à ''réhabiliter'' le Conseil national de la jeunesse du Sénégal (CNJS) qui, selon lui, a été phagocyté par la politique.

''Nous avons pris conscience du fait que les jeunes ont besoin d’un cadre d’échange performant. Nous avons déjà commencé la discussion avec ses membres pour donner au Conseil national de la jeunesse toute sa crédibilité et sa force d’action'', a affirmé M. Sambou dans une interview avec l'APS et Le Soleil.

Son ''action a un peu été galvaudée par le phagocytage plus ou moins réussi […] par des forces'' politiques, a-t-il dit, parlant du CNJS.

Aussi a-t-il promis de ''réhabiliter le Conseil national de la jeunesse et faire de sorte que les jeunes sentent qu’ils sont au centre des préoccupations des pouvoirs publics''.

''Nous ne serons pas un ministère politicien'', a déclaré Benoit Sambou, par ailleurs militant de l'Alliance pour la République (APR, au pouvoir). Il dit avoir pris l'engagement devant le président Macky Sall de mettre le ministère de la Jeunesse ''à égale distance'' de toutes les structures de jeunes.

M. Sambou a par ailleurs évoqué ses ''gros soucis'' concernant l'état des équipements du ministère de la Jeunesse, de la Jeunesse et de la Promotion des valeurs civiques. ''Nous sommes très conscients de l’état de délabrement des bâtiments, mais surtout du manque de matériel dans lesquels se trouvent les services régionaux et même le ministère de la Jeunesse'', a-t-il dit.

''Le budget actuel ne prend pas en charge ces aspects. [...] L’engagement que je peux prendre, c’est que dans le budget 2014, nous mettrons beaucoup de ressources pour la réhabilitation des services de la jeunesse décentralisés dans les régions et les départements'', a-t-il précisé.

Parlant des vacances citoyennes lancées sous le magistère d'Abdoulaye Wade, il a dit que ''c’était un bon concept, qui a été complètement galvaudé'' par la suite. ''Ses activités ont été beaucoup politisées.''

Benoit promet d'''encadrer et accompagner l’ONCAV (Organisme national de coordination des activités de vacances), notamment dans l’organisation des +navétanes+''.

''Il faut un partenariat fort pour mieux encadrer les jeunes, pour juguler la violence pendant les +navétanes+, mais aussi mobiliser ces jeunes dans des actions d'utilité publique, de promotion des valeurs civiques et de la citoyenneté'', a-t-il souligné.

Il explique que les actions d’utilité publique peuvent consister par exemple à faire comme le reboisement ou protéger des lieux d'habitation des inondations.

Le ministère de la Jeunesse envisage l'organisation d'une ''caravane de solidarité'' dans le but de ''renforcer le sentiment d’appartenance à la nation'' chez les jeunes Sénégalais, a annoncé M. Sambou.

Selon lui, les volontaires américains du Corps de la paix et les volontaires japonais, tous présents au Sénégal, et ceux de la mairie de Dakar, les armées sénégalaises et d’autres structures intéressés peuvent participer à la ''caravane de solidarité''.

ESF/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 247 fois
Société


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance