Recherche

BUDGET DE LA MUNICIPALITÉ DE LOUGA : Plus d’un milliard voté à l’unanimité



Le conseil municipal de Louga a voté samedi à l’unanimité le budget pour l’exercice 2010. Il s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme globale de 1.097.203.145 francs Cfa, contre 957.867.157 francs Cfa pour l’exercice précédent.

Avec 810.808.610 francs Cfa pour le fonctionnement et 286.394.535 francs Cfa pour l’investissement, le budget de 2010 connaît une hausse de 139.335.988 francs Cfa en valeur absolue, soit 12,69% en valeur relative.

Cette hausse s’explique, d’une part, par la reconduction des dépenses du fonds de dotation de la Décentralisation qui s’élèvent à un montant de 190.816.510 francs Cfa. Et d’autre part, par la prise en charge dans le budget, du matériel lourd constitué d’un tracteur, d’une tonne à lisier et d’une moto équivalent à un montant de 27.000.000 francs CFA, que la commune a acquis dans le cadre du projet Sen 025 de gestion des ordures ménagères, financé par la Coopération luxembourgeoise. Les dépenses de fonctionnement, qui représentent 64,59% du budget, permettront de prendre en charge, entre autre, le fonctionnement des conseils de quartier avec un montant de 5.500.000 francs Cfa et de la contrepartie de 4.500.000 francs Cfa pour la construction du siège des handicapés, dans le cadre d’un financement du Programme national de développement local (Pndl).

En investissement, la municipalité entend prendre en charge certaines priorités notamment l’extension du réseau d’adduction d’eau pour un montant de 15 millions et du réseau électrique dans les quartiers et au niveau de certaines écoles avec un montant de 10 millions de francs Cfa. Dans le domaine de l’éducation, une enveloppe de plus de 46 millions sera mobilisée pour les fournitures, la construction, la réhabilitation et les équipements scolaires.

En plus, un montant de 13 millions sera consacré aux travaux d’extension des bureaux de l’état civil. Aussi, les subventions aux Asc sont-elles reconduites, avec un montant de 24 millions. Selon le maire de Louga, ce budget, qui vient d’être voté à l’unanimité, a bien une particularité. « C’est un budget qui a été élaboré dans un contexte particulier, marqué par l’option d’une gestion participative basée sur une approche de quartier », explique Aminata Mbengue Ndiaye. Selon elle, il constitue un budget de référence, suite au changement d’équipe intervenu en mars 2009. Elaboré avec la participation des populations qui ont exprimé leurs besoins dans le cadre des foras tenus par les conseils des quartiers, le budget reflète les préoccupations des habitants qui pourront contrôler toutes les étapes de son exécution, certifie en outre le premier magistrat de la ville, qui annonce, par ailleurs, d’importants projets qui seront financés par les partenaires de la coopération décentralisée.

Ousmane MBENGUE
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1258 fois
Association des Maires du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance