Recherche

Atelier de restitution d'une étude sur les flux migratoires, jeudi



Dakar, 23 avr (APS) - La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (RADDHO) organise un atelier de restitution de l’étude sur les flux migratoires au Sénégal, en Gambie, au Mali et en Mauritanie, jeudi à partir de 9 heures à la FASTEF (ex-Ecole Normale Supérieure) de Dakar.

La rencontre entre dans le cadre de l’exécution du projet ‘’Développement local et migration légale comme alternative à l’immigration clandestine’’ de la RADDHO, a appris l’APS auprès des organisateurs.

Cette étude dont l’objectif principal est de contribuer à une meilleure compréhension des flux migratoires à risque dans ces quatre pays, selon la même source

Elle permettra l’identification des différents acteurs intervenant dans le domaine de la migration au Sénégal et dans les trois pays limitrophes (Gambie, Mali, Mauritanie).

L'étude permettra, entre autres, l’identification des personnes (jeunes, femmes, ruraux/urbains) qui migrent de manière ‘’clandestine’’ ou irrégulière et pourquoi ils partent-ils vers les pays d’Europe et d’Amérique.

La rencontre se penchera sur les procédés et les itinéraires suivis par les migrants clandestins ou irréguliers pour se rendre en Europe et en Amérique, ainsi que des défis (problèmes socio-économiques, juridiques, sanitaires, politiques, socioculturels) que cela implique pour le développement des pays d’origine.

Elle proposera des ‘’solutions alternatives au triple plan économique, social et politique à ce drame humain que constitue le phénomène de la migration clandestine ou irrégulière, en privilégiant une approche concertée pour une migration légale’’.
AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 163 fois
Migrations Co-Développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance