Recherche

Aser Privilégier les Agr pour réduire la pauvreté



La nouvelle stratégie d’électrification rurale prend en compte l’ensemble des activités génératrices de revenus, dans la perspective de lui donner un impact dans la réduction de la pauvreté.

Jusqu’en 2000, le taux national d’électrification rurale a été jugé trop faible, se situant aux environs de 6 %, avec une puissance d’environ 850 kilowatts crêt (kWc) et cela avait un impact très faible sur la réduction de la pauvreté.

Dans la seule région de Kaolack, le taux d’électrification se situait aux environ de 4 % en 2000, représentant 56 villages alimentés dans toute la région. « Cela avait un impact trop faible sur la réduction de la pauvreté, pense le directeur général de l’Aser, Modibo Diop, selon qui, beaucoup d’activités génératrices de revenus n’étaient donc pas prévues dans les installations ». Mais cela a été rectifié dans la période 2000-2008 avec la mise en place d’un programme spécial, lequel a permis d’électrifier 84 villages dont 45 par voie conventionnelle et 39 par voie solaire dans les Communautés rurales de Wack-Ngouna, Kayemor, Keur Maba Diakhou, Ndiebel, Thiomby, Ndiago. Permettant ainsi de couvrir une population de 60.000 habitants de 96 villages et de porter le taux d’électrification dans cette région à 12 % en fin 2008. Le projet solaire d’électrification, indique M. Diop, a aussi permis d’alimenter 105 infrastructures communautaires, de Santé, ainsi que l’installation de près de 200 lampadaires solaires pour l’éclairage public dans les villages. Une bonne percée donc de l’électrification rurale qui a beaucoup bénéficié de la coopération allemande, notamment la Bmz, la Kfw et la Gtz. Dans le cadre de son partenariat avec l’Aser, la Kfw a mis en place un programme d’électrification rurale et semi-urbain dans les régions de Kaolack et Fatick pour un montant global de 4,3 milliards de Fcfa avec comme objectif 8.000 branchements en milieu rural, soit environ 50 villages au profit des ménages, afin de satisfaire les besoins domestiques et des villages productifs pour améliorer les conditions de vie des populations à moindre coût.

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1296 fois
Aser


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance