Recherche

Aminata Mbengue Ndiaye : ''Le ranch de Dolly va garder sa vocation pastorale"



Dakar, 5 juin (APS) – Le gouvernement n'envisage pas de changer la vocation du ranch de Dolly (Louga) dont les activités sont exclusivement réservées à l'élevage, a affirmé, mercredi à Dakar, Aminata Mbengue Ndiaye, le ministre sénégalais en charge de ce département.

"Je réaffirme que le ranch reste et demeure exclusivement réservé à l'élevage. Le gouvernement n'a aucun projet pour changer la vocation pastorale du ranch et son statut de zone de repli pour le bétail en période de déficit fourragère", a-t-elle déclaré.

Aminata Mbengue Ndiaye s'exprimait lors d'un débat à l'Assemblée nationale où elle répondait à une question orale du député Djibo Leïti Kâ, relative au ranch de Dolly.

Situé dans la zone sylvo–pastorale, dans le département de Linguère (nord–est du Sénégal), le ranch de Dolly couvre une zone de 87.000 ha et peut abriter 15.000 têtes de bétail.

S'adressant aux députés, le ministre de l'Elevage a annoncé la réhabilitation de ce ranch en dégradation. "Le coût de la réhabilitation du ranch est de 2, 248 milliards de Francs CFA que nous allons prendre en compte", a précisé Aminata Mbengue Ndiaye.

Le ministre de l'Elevage a par ailleurs assuré que le code pastoral en cours d'élaboration et la réflexion du comité de réforme foncière permettront de prendre en compte les préoccupations liées aux difficultés du secteur.

Aminata Mbengue Ndiaye a indiqué que le gouvernement envisage dans ce cadre de remettre en état les infrastructures hydrauliques, les bâtiments et les autres infrastructures du ranch.

Elle a cité la reconstruction de la clôture, du bâtiment pour le directeur et des logements pour les gardiens des portes du ranch, compte non tenu de la réfection en projet des magasins de stockage des aliments de bétail.

Concernant la direction du ranch, Aminata Mbengue Ndiaye a souligné que son département compte renforcer les ressources humaines avec l'affectation d'un directeur et le recrutement des gardiens des portes, en collaboration avec les populations.

''Nous réaffirmons les missions du ranch notamment sa vocation pastorale, le contrôle du respect du package, la formation des producteurs en rapport avec les ONG locales, le contrôle du mouvement du bétail et des hommes'', a insisté le ministre, avant de promettre de doter le ranch d'un budget de fonctionnement.

BHC/BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 91 fois
Elevage


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance