Recherche

Accès au crédit : le FNCF alloue 50 millions de francs CFA aux femmes de Fatick



Foundiougne , 6 jan (APS) – Le Fonds national de crédit pour les femmes (FNCF) a alloué aux femmes de la région de Fatick (Centre) un crédit de 50 millions de francs CFA pour les aider à financer leurs activités économiques, a annoncé dimanche sa directrice, Aminata Sow.

''Dans une première phase, nous allons financer un groupe de femmes. Ensuite, nous allons procéder à un autre financement, dans une deuxième tranche, après remboursement par les bénéficiaires de la première phase'', a expliqué Mme Sow en marge de la cérémonie nationale de lancement des activités du FNCF, à Foundiougne (Fatick).

Selon elle, les femmes désireuses de bénéficier des financements du FNCF doivent se rapprocher du Service du développement communautaire de leur région.

Elles peuvent bénéficier de l’encadrement et du conseil des agents des services décentralisés du développement communautaire, pour élaborer leurs projets et les faire financer par le FNCF, a-t-elle indiqué.

Les femmes peuvent retirer des formulaires auprès des services du développement communautaire, les remplir ensuite pour demander un financement, a expliqué Aminata Sow, précisant que les demandes sont adressées au ministère de la Femme, de l'Enfance et de l'Entrepreneuriat féminin ou à la direction générale du FNCF.

Selon Mme Sow, il n'existe pas de limite d'âge imposée aux femmes. ''Ce fonds, a-t-elle indiqué, est destiné aux jeunes filles et aux femmes qui veulent travailler, mais ayant des problèmes d’accès aux crédits bancaires.''

Elle a dit que les banques classiques demandent généralement des garanties dont les femmes ne peuvent pas s'entourer pour accéder au crédit bancaire.

Le taux d'intérêt des prêts du FNCF est de 5%, selon Mme Sow.

Des représentantes des associations de femmes de la région et des autorités administratives de la région de Fatick ont pris part à la cérémonie de lancement des activités du FNCF.

Ce fonds mis en place en 2010 est doté par l'Etat d'une subvention de 635 millions de francs CFA, selon sa directrice.

''Cette cérémonie de lancement du fonds à Foundiougne est l’occasion pour nous de décliner nos activités, qui allient en gros la formation et le financement'', a expliqué Aminata Sow.

Les femmes seront formées à la gestion des financements avant que ces derniers ne soient mis à leur disposition, a-t-elle signalé, précisant que la sélection des projets à financer par le CNCF se fait au niveau local par les autorités administratives et les services du développement communautaire.

Mme Sow a plaidé pour un bon usage des financements et souhaité qu’''ils servent à lutter contre la pauvreté des femmes''.

AB/ESF

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 185 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance