Recherche

ATELIER SUR LA DÉCENTRALISATION A TOUBA : Le statut de la capitale religieuse au menu



La Communauté rurale de Touba a abrité pendant deux jours un atelier sur la Décentralisation. Au menu était le statut de la ville sainte.

L’atelier a été mis à profit pour réfléchir sur les différents aspects de la Décentralisation, notamment les différentes étapes de la Décentralisation, les compétences et la gestion, sans oublier les règles et procédures budgétaires et la Bonne gouvernance.

A cet effet, la question du statut de la Communauté rurale de Touba a été évoquée et a suscité un long et intéressant débat.

De l’avis du directeur de l’Agence régionale de développement (Ard) de Diourbel, Mamadou Sène, « que la deuxième agglomération du Sénégal, qui concentre plus d’un million d’habitants, reste encore un village, centre d’une Communauté rurale, est quelque part problématique ». Mieux, « les exigences en matière de gestion de ladite Communauté rurale sont d’une telle ampleur qu’elles dépassent les prérogatives et les missions qui sont dévolues à une Communauté rurale. En réalité, Touba vit une situation de commune », a poursuivi M. Sène qui cite l’exemple du secteur tertiaire, pour constater la présence de toutes les banques du Sénégal dans la ville sainte. « Cela constitue un indicateur de développement », a-t-il ajouté.

Serigne Moustapha Diattara a, au nom des participants, félicité le consultant pour sa maîtrise et sa pédagogie, tout en sollicitant d’autres sessions du genre, qui leur permettront de mieux cerner les contours de leur mission afin de répondre aux attentes des populations et de l’autorité religieuse.

Le sous-préfet n’a pas manqué de féliciter les autorités de la Communauté rurale de Touba pour cette heureuse initiative.

Mamadou DIEYE
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2496 fois
Association Nationale des Conseils Ruraux du Sénégal


Commentaires articles

1.Posté par Mamadou Diouf,ASCOM de la CR de Ngohé,département de Diourbe le 15/12/2010 15:34
La question de la gestion de l'eau à Touba mérite bcp de réflexion pour aider les populations périphériques à pouvoir s'alimenter suffisament en eau potable.
Il est temps d'instaurer des compteurs pour une meilleure gestion du liquide précieux à Touba

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance