Recherche

ATELIER SUR ENERGIE-CHANGEMENTS CLIMATIQUES-GENRE Une question au centre des plans locaux de développement.

Un atelier d’échanges sur l’articulation Energie, changements climatiques et genre dans les plans locaux de développement, s’est ouvert hier, mardi 25 novembre, à Saly-Portudal. La rencontre regroupe les représentants des agences régionales de développement (Ard) ,des communautés rurales et les experts d’Enda-Tiers Monde/Energie.



La réflexion a été menée autour d’un triptyque : problématique de la dimension de l’énergie dans les plans locaux de développement en relation avec le genre et les changements climatiques.

Les attentes sont d’abord de déboucher sur un protocole d’accord opérationnel entre les Ard et Enda/Energie. Le renforcement des capacités des planificateurs locaux dans la prise en compte des dimensions transversales telles l’énergie, les changements climatiques et le genre dans les stratégies de développement est un des objectifs de cet atelier. Il s’y ajoute le partage des expériences et le savoir faire en main, sur les approches de développement, sur l’organisation d’un plaidoyer à l’intention des Ard et opérateurs associés, mais aussi à l’élaboration des plans locaux de développement afin de développer le reflexe « Energie-Climat-Genre ».

On y retrouve une aide à l’identification des programmes/projets locaux sensibles aux questions liées aux changements climatiques, au genre et à l’énergie.

Au cours de la cérémonie d’ouverture de l’atelier, Alassane Mbengue, représentant le ministre d’Etat, ministre de la décentralisation et des collectivités locales, a insisté sur le thème en question qui recoupe les préoccupations des communautés de base.

A l’en croire, l’atelier est un cadre d’échanges pour l’articulation Genre-Energie-Changements climatiques dans l’élaboration des plans locaux de développement et d’une manière générale à toutes les articulations dans le domaine du développement local.

Ce dernier attend de l’atelier l’intégration dans l’élaboration des plans locaux de développement de la dimension transversale Energie, Genre et Changements climatiques.

Sécou Sarr, responsable de programme à Enda –Tiers Monde /Energie a pour sa part souligner que cet atelier entre dans un processus lancé avec le Programme nationale de développement local (Pndl) pour accompagner les collectivités locales dans la planification du développement local. Il a ainsi insisté sur l’aspect transversal du triptyque qui s’articule avec les aspects du développement local surtout en matière de lutte contre la pauvreté.

Les acteurs engagés dans le processus sont entre autres les Ard ,les comités d’appui au développement local, les collectivités locales et les présidents de conseil rural .

Pour Ababacar Boye, responsable des opérations du Pndl note que la démarche en cours entre dans le cadre d’un vaste programme d’informations et d’échanges avec l’ensemble des parties prenantes ou acteurs dans la mise en œuvre du Pndl.

Selon lui, il s’agit désormais de prendre en compte la dimension transversale du triptyque dans l‘élaboration des plans locaux de développement.Il s’agit des dimensions liées à la communication, à l’environnement aux nouvelles technologies de l’information et de la communication par rapport à une spécification des populations dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 718 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance