Recherche

APPROCHE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES Une session internationale de formation s’ouvre ce lundi à Dakar



NETTALI.NET - Le budget participatif attire de plus en plus en Afrique, l’attention des communes et organisation de la société civile, qui y voient une plate-forme novatrice permettant aux collectivités locales une meilleure prise en charge des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et aux citoyens de mieux se faire entendre dans l’élaboration des budgets et la gestion des ressources et services publics. C’est pour doter les pays africains en capacités et compétences aptes à promouvoir l’approche de gouvernance et budgétisation participative, qu’Enda Ecopop, en collaboration avec le Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU Habitat), organisent une session internationale de formation au budget participatif.

La session internationale de formation au budget participatif qui s’ouvre ce lundi dans la matinée à Dakar et qui se termine le 29 avril, va voir la participation de personnes venues du Bénin, Burkina Faso, Madagascar, Mali, Niger, République Centrafricaine, Tchad et du Sénégal. La cérémonie d’ouverture sera présidée par le Directeur du Bureau régional pour l’Afrique et les Pays Arabes d’Onu Habitat.

‘’ Le budget participatif est reconnu comme un bon moyen pour l’approfondissement des processus de décentralisation et à la responsabilisation des gouvernants vis-à-vis de la société.’’, souligne le communiqué de presse qui nous est parvenu à cet effet. Il apparaît de plus en plus comme une innovation des pratiques d’administration municipale apte à promouvoir les principes de bonne gouvernance locale.

L’approche de budgétisation participative peut procurer bien des avantages aux autorités locales comme à la société civile. Ainsi : ‘’Elle peut rendre les dépenses municipales plus transparentes et stimuler la participation des citoyens à la prise de décisions relatives aux ressources publiques et leur mobilisation. Elle peut aussi améliorer les recettes fiscales des municipalités et réorienter les investissements municipaux vers les infrastructures de base en faveur des quartiers défavorisés. Elle contribue enfin au renforcement des réseaux sociaux et aide à aplanir les divergences entre élus et les différentes composantes de la société civile.’’

Depuis son apparition à Porto Alégré au Brésil, la pratique du budget participatif, ne cesse de se développer. Le budget participatif est aujourd’hui adopté par plus 1300 collectivités locales, à travers le monde entier.

Selon le communiqué, parce qu’il ‘’élargit la base de la participation des citoyens à l’affectation des ressources publiques, le budget participatif concourt à l’avènement de collectivités locales socialement mieux intégrées, en permettant aux catégories sociales traditionnellement marginalisées de rompre le cycle de l’exclusion.’’

Mayaram -
Nettali

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2909 fois
Bonne gouvernance


Commentaires articles

1.Posté par BAAL le 13/06/2012 18:06
j'ai lu tout l'article mais je n'ai vu nulle part où c'est expliqué ce qu'est un budget participatif.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance