Recherche

AMELIORATION DES METHODES DE DEVELOPPEMENT PARTICIPATIF Les acteurs non étatiques outillés en renforcement organisationnel et diagnostic institutionnel

Une trentaine d’acteurs non étatiques des régions de Kolda et Sédhiou prennent part depuis le 2 mars dernier et ce pour cinq jours, à un atelier de renforcement de capacités sur les axes de renforcement organisationnel et diagnostic institutionnel. Il est attendu des participants un partage des expériences en vue d’une amélioration des stratégies et méthodologies dans l’élaboration et le suivi des projets.



C’est en décembre 2008 que le premier atelier de formation des formateurs et points focaux régionaux en renforcement organisationnel et diagnostic institutionnel RODI s’est tenu à Kolda.

Il a été l’occasion d’un échange approfondi sur les approches et méthodologies des acteurs non étatiques des régions de Kolda et de Sédhiou sur ce programme.

A la suite de cet atelier national, 11 ateliers régionaux ont été organisés sur le module de base et conformément au programme initial. Ce second atelier traite surtout les modules spécifiques portant sur l’amélioration de la performance et du partenariat.

La mission principale est donc de renforcer l’échange sur les expériences régionales et l’harmonisation d’une démarche sur un processus complexe. Il s’agit, selon les organisateurs, « d’élever la compréhension des participants sur le RODI et d’affiner la planification des activités de renforcement organisation des ANE au niveau des différentes régions du Sénégal ».

Quatre communications majeures sont insérées dans cet agenda : Problématique, enjeux, bilan et stratégies du renforcement des associations dites de la société civile, l’approche cadre/logique dans un projet de développement présentée, les politiques et stratégies de partenariat des et la mobilisation des ressources pour les acteurs non étatiques, politiques et stratégies et « tuyaux ».

Au chapitre des résultats escomptés, les participants ont échangé sur la mise en œuvre du programme dans leurs localités respectives. Une situation de référence a été établie pour chacune des organisations participantes.

Cela aboutira en principe par l’amélioration de la performance par l’identification, l’élaboration et la planification de projets ; la gestion technique, administrative et suivi évaluation de projets, gestion comptable et financière et la communication y inclus les techniques d’animations participatives, sensibilisation et accompagnement des populations.

L’atelier s’est aussi penché sur les possibilités d’Amélioration du partenariat en vue de la promotion du dialogue intra ANE et entre les ANE et l’Etat aux différents échelons, le lobbying, plaidoyer et la négociation.

Enfin, un plan d’action pour la suite du programme RODI a été élaboré pour le suivi des activités allant dans le sens de soutenir le développement à la base.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1710 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance