Recherche

ALIOU SOW AUX MAIRES DU SENEGAL : « L’Etat va continuer son appui aux collectivités »



Les résultats issus des élections locales du 22 mars ne vont rien changer. Le gouvernement du Sénégal continuera d’accompagner les nouvelles collectivités locales en les dotant de moyens matériels et financiers. L’assurance a été donnée, hier, par le ministre délégué en charge de la Décentralisation et des Collectivités locales, M. Aliou Sow. A chaque fois que l’Association des maires du Sénégal se réunit, l’ordre du jour est presque toujours le même : rappel des difficultés rencontrées par les mairies et échanges d’informations. Hier, il en a été ainsi à Dakar, sauf que c’était la première fois que le nouveau ministre délégué en charge de la Décentralisation et des collectivités locales rencontrait les maires du Sénégal.

Et pour Aliou Sow, c’était l’occasion privilégiée de rappeler la raison d’être de son département. « Si je suis en place, c’est pour vous servir », a d’emblée précisé le ministre. Et de rassurer : « Vous êtes les maires de tous les Sénégalais et, par conséquent, tout ce que le gouvernera fera, il le fera pour vous et vos mandants ». En s’exprimant en ces termes, le ministre Aliou Sow a voulu réaffirmer par la même occasion l’engagement du gouvernement à accompagner le processus de modernisation des collectivités locales du Sénégal. « L’Etat du Sénégal ne cessera d’appuyer les collectivités locales. Cela, conformément aux orientations générales déclinées par le gouvernement », a laissé entendre Aliou Sow qui a salué les « immenses progrès » enregistrés par ses prédécesseurs, notamment dans le cadre du Programme d’appui aux communes (Pac) et du Programme national de développement local (Pndl). Le ministre, qui « ne veut pas être jugé sur la base de préjugés », a également décliné ses priorités dont les plus pressantes sont la formation des élus locaux et le renforcement de l’Agence pour la propreté du Sénégal (Aprosen). « Un élu local bien formé fera moins d’erreurs de gestion », a justifié Aliou Sow non sans promettre le renforcement de l’action de l’Aprosen pour, dit-il, une efficace prise en charge de la lancinante question de la gestion des ordures.

Cependant, pour Aliou Sow, l’action de l’Etat dans les collectivités locales sera davantage renforcée si les élus locaux arrivent à transcender leurs clivages politiques. C’est pourquoi, se définissant comme un « théoricien du consensus » et « non en donneur de leçons », le ministre a demandé aux maires de « ne pas se cogner et d’éviter de s’organiser selon leurs sensibilités ».

Faudrait-il le rappeler, l’issue de ces journées d’informations de l’Ams qui se poursuivent aujourd’hui et demain est très attendue parce que tout porte à croire que le bureau qui sera élu ne sera pas dirigé par un maire libéral.

Abdoulaye DIALLO
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1272 fois
Ministère de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales.


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance