Recherche

A Vélingara Diouf et Akon promettent de relever le défis de la souveraineté alimentaire



Vélingara, 15 mai (APS)- L’international de football, Elhadj Ousseynou Diouf, et le chanteur Akon, se sont engagés vendredi à Vélingara (Sud) à s’investir dans l’agriculture pour relever le défi de la souveraineté alimentaire au Sénégal.

Diouf et Akon étaient invités par le directeur général (DG) de la société de développement agricole et industriel (SODAGRI).

‘’Nous sommes tous des fils de ce pays (…) nous vous donnons l’assurance que nous allons nous investir dans l’agriculture’’ a dit El Hadji Diouf lors d’une visite des parcelles aménagées, en compagnie du musicien Pape Diouf, de son manager Titi Camara et de l’animatrice Lisa.

L’objectif de cette visite est de susciter la volonté des producteurs et de tous les acteurs de l’agriculture afin d’arriver à une autosuffisance alimentaire en exploitant les 5000 parcelles disponibles dans la vallée du bassin de l’Anambé.

El Hadj Diouf, Akon, Titi et Pape Diouf ont obtenu chacun des dizaines d’hectares où ils cultiveront du riz.

‘’Ils s’inscrivent tous dans la dynamique qui vise à atteindre les objectifs nationaux en matière de rendement en riz et dans les autres filières agricoles. Nous sommes confiants que l’image de ces hautes personnalités inversera la tendance dans le bassin’’ a dit Moussa Baldé directeur général de la SODAGRI.

Pour El Hadji Ousseynou Diouf, ‘’cette expérience dans les champs est synonyme d’un match de haute compétition à gagner’’.

‘’J’ai fait tant de matchs dans ma vie. L’un des plus important que me restait est celui qui m’a poussé à m’engager dans les champs. Ainsi, je ferai de mon mieux pour travailler très dur et arriver à atteindre notre objectif’’ a dit le ballon d’or africain.

Dans cette dynamique, El Hadj Diouf, Akon, Titi et Pape Diouf prendront entièrement en charge toute la chaine de l’exploitation agricole par le financement, le matériel et des autres mesures d’accompagnement.

Leur implication permettra d’assurer l’emploi à près de 25.000 producteurs dans le département de Vélingara, a expliqué à l’APS, un responsable de la SODAGRI.

Avec la nouvelle vision des responsables de la SODAGRI, de nombreux partenaires techniques et financiers s’intéressent à la vallée de l’Anambé. ‘’Il s’’agit de l’AFD, la Banque Mondiale et le FONSIS qui veulent accompagner la SODAGRI qui cherche à booster la culture du riz’’, selon le même responsable.

Selon lui, la BM compte débloquer 2,5 milliards de francs CFA pour l’entretien des ponts, l’emblavement, l’entretien des canaux et le matériel agricole entre autres.





MSM/OID

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 207 fois
Sécurité alimentaire


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance