Recherche

6ème sommet Africités, cadre de vie : Pour un nouveau virage des cités africaines



Le ministre de l’Aménagement du territoire et des collectivités locales, Arame Ndoye Sène, a ouvert, hier, les rencontres politiques de la 6ème édition du sommet Africités qui vont préfigurer la clôture des assises des élus d’Afrique.

En deux jours de sessions thématiques, le sommet Africités a enregistré plus de 5.000 participants. L’information a été donnée par le ministre des Collectivités locales qui a salué le fait que les défis de la participation et de l’organisation aient été relevés. Mme Arame Ndoye a souhaité l’ouverture d’une bonne session politique à la hauteur des débats enregistrés lors des sessions thématiques en vue d’un consensus sur le renouvellement des instances dirigeantes relevant des structures des cités d’Afrique. Le maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, a souligné, lors de son intervention, « que pour construire l’Afrique à partir de ses territoires, il faut impérativement répondre à deux questions ». Pour ce dernier, il suffit de répondre à une première question sur le territoire pertinent dans lequel on doit conduire le développement. La deuxième question porte, selon lui, sur le territoire pertinent et les conditions et critères dans lesquelles les collectivités locales seront des sources de développement durable. Pour le maire de Dakar, ces assises sont porteuses d’espoir. « Nous sommes conscients aujourd’hui que nous sommes le devenir du monde. Nous avons vécu 50 ans de bataille pour l’indépendance dont 20 années d’aide au développement. Nous avons vécu les ajustements structurels et 5 années de stratégies de réduction de la pauvreté », note-t-il, avant de dire que les africains ne sont plus dans ce schéma. Pour Khalifa Ababacar Sall, il s’agit aujourd’hui de faire la synthèse à partir de ce que nous prenons de l’extérieur pour l’ancrer dans nos valeurs sociales, culturelles et économiques afin de décliner un plan stratégique. C’est par cette voie, signale-t-il, que nous ferons de l’Afrique future une force dans le monde.

Plusieurs intervenants ont pris la parole, parmi lesquels Taraiya Olé Kores, président de Cglu Afrique, de Richard Kemp, président de la commission des relations internationales de Lga/Royaume uni, de Carmelita Rita Namashulua, présidente de la Caddel, pour ne citer que ces personnalités, ont tour à tour abondé dans le même sens de la construction des cités d’Afrique en vue d’un développement de l’Afrique. Les différentes assemblées des structures comme celle des ministres de Collectivités locales d’Afrique, les femmes élues, les élus d’Afrique, et les renouvellements des instances dirigeantes ont marqué la journée d’hier et marqueront celle d’aujourd’hui, avant la clôture des assises prévue à 15 heures locales.

Babacar Bachir SANE
Le Soleil


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 356 fois
Africités 2012


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance