Recherche

3700 MICROPROJETS POUR 30 MILLIARDS F CFA Des autorités de la BM sur le terrain des réalisations du Pndl

Le Programme national de développement local (Pndl) a reçu hier, mardi 28 juin, dans la région de Thiès, les Autorités de la Banque mondiale basées à Washington, au cours d’une mission de travail au Sénégal. L’occasion a été saisie pour s’entretenir, avec les acteurs locaux, des Communautés rurales de Tassette et de Ngoudiane, de l’enjeu des infrastructures réalisées au cours de la mise en œuvre de leurs conventions de financement, renseigne un communiqué de presse.



« 3700 microprojets inscrits dans 867 conventions de financement signées avec la presque totalité des Collectivités locales du Sénégal, pour un montant de 30 milliards F cfa ». C’est le « rythme de travail imprimé par le Programme national de développement local (Pndl) au cours des dernières années, au sein des Collectivités locales » et qui « confirme la vitalité de la dynamique de développement local notée dans notre pays ».

Dans plusieurs secteurs d’activités dont les plus en vue sont respectivement l’hydraulique, l’éducation et la santé, le Pndl a accompagné les Collectivités locales à se doter d’une plateforme minimale d’infrastructures sociales de base, souligne la source. S’y ajoutent « les multiples sessions de renforcement de capacités, avec, en toile de fond, un processus de planification locale impliquant près de 200 Collectivités locales ».

En effet, en allant sur le terrain, « les Autorités de la banque souhaitent apprécier l’état de mise en œuvre des activités du projet de développement local participatif, à travers une vue représentative ». De manière pratique, la mission devra constater à Tassette et à Ngoudiane, le dynamisme de la gouvernance locale, à travers la mise en place : d’une radio communautaire de Notto Diobasse dont l’installation survenue le 12 mai 2011 s’est « traduite par un engouement réel auprès des populations locales ». A cela s’ajoute une ambulance médicalisée à Notto Diobasse. Sans compter le château d’eau à Ndoyène, de même qu’un bloc de trois salles de classe dans le CEM de Ngoudiane d’un montant de 11 millions de F CFA définitivement réceptionné le 24 novembre 2010.

Précisons que tout ce travail d’appui et d’accompagnement a été mené par l’Agence régionale de développement de Thiès avec le soutien actif des services techniques déconcentrés et des Autorités administratives.

Bacary Domingo MANE
Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1121 fois
Programme National de Développement Local (PNDL)


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance