Recherche

33EME SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DU CAMES LA QUALITE, LE DEFI DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AFRICAIN



La 33ème session ordinaire du conseil des ministres du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (Cames) a été clôturée hier, vendredi 6 mai à Dakar. Ainsi, à l’issue de ce conclave qui a duré deux jours, les ministres ont pris plusieurs engagements allant dans le sens de développer l’enseignement supérieur.

Pour relever le défi de la qualité de l’enseignement supérieur en Afrique, plusieurs ministres étaient réunis depuis deux jours dans le cadre de la 33ème session ordinaire du conseil des ministres du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (Cames).

A cet effet, hier, vendredi 6 mai à Dakar, lors de la cérémonie de clôture de la session, ils ont fait plusieurs recommandations à savoir relever les enjeux de l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication, le développement de l’offre numérique. Entre autres recommandations, il s’agit de relever le défi de la qualité de l’enseignement supérieur, la mise en place et le soutien d’une stratégie de développement de la propriété intellectuelle, renforcer les formations à distance. Elles ont ainsi pour rôle de renforcer les capacités des étudiants surtout avec une mise en œuvre effective des curricula harmonisés dans les différents pays.

Pour le président du conseil des ministres, Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche du Sénégal, plusieurs africains à l’image du Sénégal sont confrontés à des problèmes au niveau de l’enseignement supérieur. Ce qui lui fait dire que, «le Cames est un cadre d’échanges, de partage d’expériences réussies mais aussi de trouver des solutions aux difficultés auxquelles les pays sont confrontées». «Je pense, c’est ce défi que m’ont confié mes collègues, ministres de l’enseignement supérieur», dit-il en lançant un appel à tous les pays pour que ceux qui ont du retard puissent les rattraper et que chacun puisse se mettre à jour. La 34ème session ordinaire du Conseil des ministres se tiendra à Yaoundé au Cameroun courant mai 2017.

«PRIX MACKY SALL» POUR BOOSTER LES RESSOURCES DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Dans le cadre du soutien à l’enseignement supérieur, Mary Tew Niane a confié que «l’Uemoa va organiser dans quelques semaines à Dakar une session de formation pour plus de 200 enseignements». «La subvention accordée par Macky Sall de 500 millions au Cames, contenu dans un fonds va financer un prix Macky Sall. Et tout ceci va dans le sens de donner des ressources à l’enseignement supérieur africain», a déclaré le ministre sénégalais.

Abdou Diouf et Mary Tew Niane distingués

A l’occasion de la clôture de cette 33ème session ordinaire du Conseil des ministres du Cames, quatre personnalités ont été décorées pour services rendus à l’enseignement supérieur. Il s’agit de l’ancien président du Sénégal, Abdou Diouf qui est élevé au grade de Grand Croix à l’Ordre international des palmes académiques du Cames, du ministre Mary Teuw Niane, élevé au Grade de Commandeur, de Thiémokho Koné, gouverneur de la Bceao élevé au rang de Commandeur, d’Octave Nicoué Broohm, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche du Togo et d’Assako Assako René Joly, professeur titulaire de l’université de Yaoudé au grade de Chevalier.

Sud Qutidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 114 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance