Recherche

2ème ÉDITION DES « NAVETANES TIC » : 1.500 jeunes des Asc initiés aux métiers informatique



Le ministre de la Recherche scientifique, le Pr Amadou Tidiane Bâ, a visité l’autre jour, les Centres de recherche d’essai (Cre) de Sacré-Cœur, Derklé, Point E et Plateau où 1.500 jeunes des Associations sportives et culturelles (Asc) ont été initiés ou formés aux métiers de l’informatique.

La période des grandes vacances est le moment durant lequel les jeunes des Asc se mobilisent autour du sport et de la culture. Le ministre de la Recherche scientifique, qui estime que les « Navétanes » ne doivent pas se limiter à ces deux activités, a saisi cette opportunité pour former des jeunes aux métiers de l’informatique, à travers le concept « Navétanes Tic ».

L’objectif est de former plus 2.500 jeunes dans les différents Cre de Dakar dans de divers modules allant de l’initiation simple au réseau wifi-cpl en passant par l’assemblage de l’ordinateur et l’infographie. Aux Cre de Sacré-Cœur, Derklé, Point E et de Plateau, ce sont environ 1.500 jeunes des Asc qui ont été formés à ces métiers par le ministère de la Recherche scientifique.

En visite dans ces centres, le ministre de la Recherche scientifique, le Pr Amadou Tidiane Bâ s’est félicité de la qualité de la formation. « Si le président de la République, qui a déployé beaucoup d’efforts pour la réduction de la fracture numérique, est au courant de ce que vous faites, il n’hésitera à mettre plus de moyens », a-t-il lancé aux formateurs.

Le ministre a promis de « démocratiser » davantage cette formation afin de la faire bénéficier à toutes les Asc. Mais, a-t-il indiqué, « il faut aller par étape parce qu’il nous faut au préalable des centres de recherches d’essai et des ordinateurs ». Aussi, il a annoncé la création de Cre dans chaque département du Sénégal. Le programme « Navétanes Tic » a permis de doter les Asc prenant part à la formation d’un site web. D’où le slogan : « La recherche scientifique au service du développement local par les Asc ». Ce qui fait dire à Médoune Sène de l’Asc Fann qu’« avec cette formation, nous avons une autonomie de saisie de nos documents car nos secrétaires ne savaient pas le faire ».

Eugène KALY
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1515 fois
TIC et Développement local


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance