Recherche

21 milliards des Pays-Bas pour le projet de développement du port de Ziguinchor



Cabrousse, 12 oct (APS) - Le programme Orio des Pays-Bas a accepté de financer pour une enveloppe de 21 milliards de FCFA le programme de développement du port de Ziguinchor, a annoncé mardi à Cabrousse, lors d’un CRD, le ministre de l’Economie maritime, Khoureychi Thiam.

C’est la ’’première fois’’ qu’un tel financement concerne le développement d’un port, selon Khoureychi Thiam qui a indiqué que ce projet entre dans le cadre du ‘’renforcement de la plate-forme portuaire globale du Sénégal’’.

Les travaux du développement du port de Ziguinchor comporteront, entre autres, le dragage du fleuve Casamance, un entrepôt de conditionnement des fruits et légumes, une zone d’hydrocarbures, a indiqué le ministre.

M. Thiam a rappelé les ambitions de son département pour la région de Ziguinchor, citant en exemple les travaux de construction du quai d’escale de Karabane.

Démarrés au mois de mars, ils s’étalent sur 18 mois. Entièrement financés par l’Etat du Sénégal pour un coût de 8 064 450 750 de FCFA (TTC), les travaux sont exécutés par Eiffage-Sénégal pour une durée de vie de 50 ans.

L’ouvrage comprendra une passerelle d’accès de 130 mètres, un appontement passager de 20 m sur 100, une passerelle d’accès pour pirogues et un magasin de stockage. L’ensemble sera complété par une gare maritime.

Mardi, le ministre de l’Economie maritime, ses services techniques, le ministre des Sports Faustin Diatta, un député, une sénatrice, les autorités administratives et locales de la région, les opérateurs économiques se sont réunis dans le cadre d’un Comité régional de développement (CRD) sur le quai d’accostage de Karabane.

L’objectif de la rencontre est de ’’sensibiliser’’ les différents acteurs sociaux sur l’ouvrage en vue de son ‘’appropriation’’ par les populations, a dit le ministre de l’Economie maritime.

La construction du quai de Karabane doit aider au désenclavement des populations de cette île située près de l’estuaire du fleuve Casamance. La réalisation de l’infrastructure permettra au bateau assurant la liaison maritime Dakar-Ziguinchor de mouiller sur place pour assurer le transport des personnes et des biens.

OID/CTN

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1387 fois
Economie maritime-Pêches-aquaculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance