Recherche

180 millions de francs du gouvernement à des projets de recherche



Dakar, 21 mai (APS) - Le gouvernement a mis à la disposition des chercheurs une enveloppe de plus de 180 millions de francs CFA pour le financement de leurs projets qui cadrent avec les priorités fixées par l'Etat, a annoncé, mercredi à Dakar, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane.

"L'enveloppe globale libérée pour cette édition 2013 du Fonds d'impulsion de la recherche scientifique et technique (FIRST) est de 185.714.370 francs CFA pour le financement de 10 projets retenus à l'issue de l'évaluation faite par la commission financière", a-t-il dit.

Mary Teuw Niane s'exprimait lors de la cérémonie officielle de remise symbolique de chèques et de signature de contrats de subvention entre son département et les chercheurs bénéficiaires du FIRST.

Selon M. Niane, l'édition 2013 a enregistré 94 projets de recherche qui sont répartis en sept domaines que sont l'agriculture, la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles/changements climatique/environnement, la transition énergétique, la santé, l'économie numérique et les sciences humaines et sociales/PME.

"A l'issue de cette évaluation, 39 projets de recherche ont été présélectionnés et proposés à la commission financière pour examen, laquelle, en se fondant sur les critères tels que l'adéquation entre le projet de recherche proposé et les priorités de recherche fixées par l'Etat, la pertinence et l'impact du projet, mais surtout le critère de l'excellence, a décidé de ne retenir pour le financement que 10 projets", a-t-il expliqué.

Le ministre l'Enseignement supérieur et de la Recherche a réaffirmé aux bénéficiaires la vision du président de la République et du gouvernement consistant à faire de la recherche un levier du développement national.

"Dans cette dynamique, a-tr-il poursuivi, l'Etat compte accorder une place de choix à la recherche, dans la quête de solutions face aux défis qui nous interpellent pour une transformation structurelle de l'économie et de la croissance".

Cela permettrait également "une promotion du capital humain, de la protection sociale, de l'économie verte et du développement durable mais aussi une promotion de l'Etat de droit, garant des droits humains et de la justice", a ajouté M. Niane.

"Ce fonds compétitif est destiné à appuyer des projets de recherche ayant des retombées socio-économiques importantes dans les domaines scientifiques prioritaires", a-t-il fait savoir.

Pour lui, "le montant dégagé, même s'il n'est pas à la hauteur des demandes de financement, est important et doit permettre de mesurer tout l'intérêt que le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche accorde au FIRST".

Il a par ailleurs exhorté les bénéficiaires "à mesurer la responsabilité qui pèse sur leurs épaules et à faire bon usage de ces ressources publiques mises à leur disposition pour apporter rapidement et efficacement des réponses adéquates aux problèmes mis en exergue dans leurs pertinents projets de recherche".


FD/BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 90 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance