Recherche

16.700 tonnes de mangue exportées sur une période de trois ans (Directeur)



Lignedirecte.sn- Le directeur général de l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX), le Dr Malick Diop a déclaré mercredi, à Dakar que le Sénégal a réussi à exporter 16.700 tonnes de mangue sur une période de trois ans.

«La mangue sénégalaise est la meilleure au monde. Le sous-secteur horticole dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE), est en train de faire un bon exceptionnel. Nous étions à 87.000 tonnes il y a deux ans. L’année dernière, nous avons produit 90.000 tonnes. Sur deux ans, il y a eu une croissance de 35% des exportations horticoles. Dans le cadre spécifique, la filière mangue reste la filière locomotive du sous-secteur horticole, car on a réussi à exporter 16.700 tonnes sur une période de trois ans», a expliqué le Dr Malick Diop, en marge de l’ouverture d’un atelier de création et de la promotion du label de la mangue sénégalaise.

Selon le DG de l’ASEPEX, la filière mangue qui a rapporté un peu plus de 20 milliards de FCFA à l’économie sénégalaise, contribue d’une manière «assez forte» à la création d’emplois en permanence pour les femmes et les jeunes.

«Nous avons doublé les exportations de mangues partout dans le monde. Un travail d’indentification et de pénétration de nouveaux marchés est en cours pour contribuer davantage à la promotion et l’amélioration de l’offre d’exportation de la mangue sénégalaise. Nous sommes très présents sur le marché européen, qui constitue notre marché prioritaire. Mais, sommes en train d’explorer d’autres marchés comme celui du Maghreb», a ajouté le Dr Malick Diop.

Pour booster la compétitivité et la promotion de la mangue sénégalaise, le DG de l’ASEPEX a estimé qu’il serait important de pénétrer le marché maghrébin en «grande vitesse». «Nous sommes en train de positionner la mangue sénégalaise comme étant la meilleure mangue au monde. Donc, il est grand temps d’aller à la conquête de nouveaux marchés. Il faut arriver à la mise en œuvre de la labélisation de la filière mangue», a rappelé M. Diop.

Par ailleurs, Sébastien Ioannitis-McColl, responsable de la composante relative à la commercialisation de la mangue sénégalaise, a affirmé la mise œuvre du label, vise à accroitre la contribution de la filière mangue au «développement socio-économique du Sénégal, en contribuant à la réduction de la pauvreté de façon inclusive».

Pour rappel, le projet d’amélioration de la compétitivité de la mangue sénégalaise intervient sur la filière mangue au niveau de la zone des Niayes, du Centre et de la Casamance, principales zones productrices de mangue au Sénégal.

En termes de débouché, l’objectif est d’améliorer la compétitivité de la mangue et de ses produits dérivés sur le marché international outre que l’Europe, afin de diversifier les marchés d’exportation des mangues sénégalaises. Gaustin Diatta

http://lignedirecte.sn/

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 252 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance