Recherche

110 jeunes de Kolda formés en BTP à Diamniadio



Diamniadio (Rufisque), 13 juin (APS) - Au total, 110 jeunes sans-emploi originaires de la région de Kolda ont été initiés aux métiers du bâtiment et travaux publics (BTP), au Centre de formation aux métiers du bâtiment et des travaux publics (CFBTP) de Diamniadio (département de Rufisque), à l’initiative de l’Office national de la formation professionnelle (ONFP).

L’objectif que se fixe l’ONFP, à travers ces formations, est à terme de ‘‘donner les possibilités aux jeunes en formation de trouver un emploi dans le cadre des infrastructures que les fonds du Millenium Challenge Account (MCA) doivent réaliser dans la région de Kolda’’.

‘‘Nous avons créé ce projet de formation, parce que nous nous sommes rendus compte que les projets de développement qui interviennent dans les régions ne prennent pas en compte la demande locale en main d’œuvre et cela crée des frustrations sociales dans les localités concernées'', a expliqué, à l’APS, Malick Fall, chargé de programme à l’ONFP.

''C’est pour lever cette contrainte que l’ONFP a choisi de capacité des jeunes Kolda, pour leur permettre de travailler dans le cadre des projets du MCA’’, a-t-il précisé.

Les projets ciblés sont principalement la réhabilitation du pont de Kolda et de la route Vélingara Ziguinchor. Les formations qui sont dispensées aux apprenants par cohortes de 30, concernent un total 7 modules dont la conduite d’engins, le ferraillage, le pavage, le bétonnage, la topographie et le coffrage.

‘‘L’ONFP a pris l’initiative d’organiser ces formations, parce que l'obtention d’un travail est souvent conditionnée par une qualification. Ces métiers auxquels sont initiés ces jeunes de Kolda sont utiles pour le BTP’’, a souligné Senoussi Diakité, directeur général de l’ONFP.

‘‘Des titres de formation d’ouvriers aux métiers qui ont été appris seront délivrés au terme de la formation aux apprenants, qui seront reconnus par la branche du BTP’’, a ajouté M. Diakité, soulignant que la collaboration avec le CFBTP s’explique par le fait ‘‘que c’est un centre de référence dans les métiers du BTP en Afrique de l’Ouest’’.

‘‘Les formations durent un mois par cohorte. Sur les filières qui ont déjà été dispensées, nous avons eu entière satisfaction’’, a-t-il signalé.

Revenant sur les critères de choix des jeunes qui bénéficient de la formation, Malick Fall a précisé que ‘‘leur sélection s’est faite la base de la demande transmise par l’antenne locale (de Kolda) du MCA’’.

‘‘Le MCA de Kolda a eu des demandes d’emploi des jeunes (en formation). C’est ainsi que nous avons pris ces jeunes avec lesquels nous avons recensé les différentes formations qui leur ont été dispensées et nous les avons programmés par rapport aux besoins en formation que nous avons identifiés’’, a-t-il dit.

‘‘Je suis satisfait de la formation que j’ai eue au CFBTP de Diamniadio. J’étais déjà ferrailleur, mais je me suis beaucoup bonifié avec cette formation. J’étais menuisier coffreur. Toutefois la formation que j’ai subie m’a fait tellement aimer le métier de coffreur que mon seul désir est de l’exercer’’, s'est félicité, Abdoul Khadre Dramé, bénéficiaire de la formation en coffrage.

IG/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 171 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance