Recherche

10 milliards de francs CFA de la BM pour appuyer la sécurité alimentaire et l’élevage



Dakar, 29 avr (APS) - La Banque mondiale a approuvé un don de 20 millions de dollars soit 10 milliards de francs CFA à l’Etat du Sénégal, dans le cadre d’un financement supplémentaire au Programme de développement des marchés agricoles du Sénégal (PDMAS), a appris l'APS, lundi, auprès de l’institution financière.

Un communiqué transmis à l’APS indique que ‘’ce don sera financé par le biais du Fonds fiduciaire de réponse à la crise des prix des produits alimentaires (FPCR MDTF), dans le cadre du Mécanisme de financement du programme de réponse à la crise alimentaire mondiale (PRCM)’’.

Cité dans le document, Jean-Philippe Tré, chargé du programme à la Banque mondiale a déclaré que ''ce financement approuvé le 9 avril dernier vise à contribuer davantage à l'augmentation de la production de riz et à l'amélioration de la compétitivité de la production animale dans les zones du projet’’.

Selon le communiqué, ‘’le financement supplémentaire contribuera directement à la réhabilitation de 7.400 ha de périmètres irrigués dans la Vallée du Fleuve Sénégal et de 3.380 ha dans la Vallée de l’Anambé, y compris 200 ha de bas-fonds’’.

Le financement appuiera également ‘’l'acquisition de matériel agricole, l’amélioration des conditions de commercialisation du riz et l'amélioration de la production animale dans la région de la Casamance’’.

Le document rappelle que le PDMAS a reçu son premier financement de la Banque mondiale en 2006 avec un crédit de 35 millions de dollars.

En réponse à la crise alimentaire de 2008 au Sénégal, le programme a bénéficié d’un financement supplémentaire de 10 millions de dollars (environ 5 milliards de FCFA), en juin 2010.

L’objectif était d’appuyer ‘’l’augmentation de la production rizicole nationale pour atténuer la forte volatilité des prix de cette denrée et la vulnérabilité de la balance commerciale du pays’’, explique le texte.

Il souligne que ‘’la date de clôture du projet sera prorogée au 31 décembre 2014 afin de couvrir la période de mise en œuvre de ce financement supplémentaire’’.

Selon la BM, ‘’le PDMAS a déjà atteint ses objectifs en termes d’exportation de fruits et légumes (12.000 tonnes par an) et de production locale d’oignon et de banane qui couvre respectivement 65 % et 71 % du marché domestique’’.

Elle fait observer que ‘’l’appui du PDMAS à la production rizicole a permis une augmentation de la production locale de riz de plus de 34.000 tonnes en 2012’’.



OID/AD


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 223 fois
Pdmas


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance