Recherche

Widou Thiengoly, le village où l’eau vaut son pesant d’or



Widou Thiengoly (Louga), 2 sept (APS) - Sidati Sow, les soixante ans bien sonnés, revient d’une périlleuse et lassante journée de recensement de l’ensemble des propriétaires de bétail des alentours de Widou Thiengoly, un village du département de Linguère (nord) où l’eau se fait encore rare.

Avec Chérif Sow et de Diéry, Sidati discute tout en ayant les yeux rivés sur la nature ensoleillée par un astre au zénith et un temps moins clément que les jours précédents. Grâce au tapis herbacé, un spectacle de rêve pour un artiste en panne d’inspiration s’offre au regard.

Ce village, fondé par Sofel Sow dans les années 60, souffre de nombreux problèmes, particulièrement celui de l’eau. En peulh, ‘’Widou’’ qui signifie ‘’éleveurs en transhumance’’ et ‘’Thiengoly’’ l’arbre où ils s’abritaient généralement, renseigne Omar Sow.

Aujourd’hui, sa notoriété tient à la réalisation de la Grande muraille verte, qui l’a sorti de l’anonymat. Il s’agit d’une ceinture de végétation large de 15 kilomètres, sur 7.000 kilomètres, du Sénégal à Djibouti.

Au sommet de l’Union africaine en 2005, l’ex-président nigérian Olesegun Obasanjo proposait la création d’une muraille verte pour le Sahara. Elle reliera ces pays : Sénégal, Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger, Nigeria, Tchad, Soudan, Éthiopie, Erythrée et Djibouti.

A Widou, les éleveurs traînent leurs troupeaux presque toute une journée à la quête d’un hypothétique point d’eau. Aussi l’étonnement saisit le visiteur de voir une femme, enfant au dos, qui ruine inlassablement ses efforts pour une bassine d’eau.

‘’Il nous arrive de tournoyer de village en village comme si nous cherchions quelque chose de perdu alors que nous sommes seulement à la recherche de l’eau’’, révèle Chérif Sow. Il évoque l’incapacité du forage à fournir la quantité suffisante d’eau pour le village.

Le seul forage dont dispose Widou Thiengoly date des années 60. Selon les usagers, ce point d’eau n’est plus en mesure d’alimenter les populations et le bétail. Pourtant, il tourne à temps plein.

Longiligne, les dents jaunies, le visage décharné, Diéry signale toutefois qu’‘’il arrive même que le réservoir se vide, surtout pendant la saison sèche’’.

‘’La zone est la plus assoiffée de toute la région sylvo-pastorale. Ce n’est pas exagéré de le dire’’, estime Omar Sow avant d’ajouter : ‘’Même avec un fleuve de carburant et un matériel impeccable, le forage ne peut plus satisfaire la demande en eau’’.

A cette difficulté récurrente du manque d’eau à Widou, s’ajoute une autre épine du pied de sa population. Les populations des villages environnants de Bouteyni, de Ganina ou d’Amaly viennent souvent jusqu’à Widou pour abreuver leur troupeau du peu dont il dispose.

Ainsi l’approvisionnement équitable et rationnel du liquide précieux devient complexe. Entre ces villages et Widou, les distances oscillent entre 25 à 30km. Seules existent des mares d’eau, distantes de 100 Km.

‘’Il peut arriver que des éleveurs viennent ici et restent quatre à cinq jours sans abreuver leur bétail’’, révèle Sidati, soulagé d’avoir réalisé le décompte du nombre de propriétaires de bétail dans le coin. Dans un cahier de 32 pages, il répertorie l’ensemble des éleveurs.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1822 fois
Eau et Assainissement


Commentaires articles

1.Posté par Abdoulaye Ndao Thiam le 30/10/2011 19:40
Vraiment, l'eau est le principal problème des habitants de Widou et des hameaux environnants. Les gens parcourent plus de 17km par jour à la recherche du liquide précieux. Quand on sait ce que représente l'eau en zone sylvopastorale et vu la vétusté du forage qui n'est plus qui n'est plus en mesure plus en mesure d'approvisionner et les populations et les jardins de la GMV, il y a de quoi s'inquiéter pour l'avenir de la vie dans cette zone. Il faut vraiment faire quelque chose!!!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance