Recherche

Vingt personnes formées à la gestion optimale de la base de données géospatiales prioritaires



Dakar, 11 avr (APS) - Au total 20 personnes ressources issues des structures membres du Groupe interinstitutionnel de concertation et de coordination en géomatique du Sénégal (GICC) ont reçu, vendredi, des attestations au terme d’une formation sur la gestion optimale de la base de données géospatiales prioritaires du plan national géomatique, indique un communiqué transmis à l’APS.

La cérémonie a été présidée par Sada Wade, directeur général adjoint de l'Agence de l'informatique de l'Etat (ADIE).

Les récipiendaires sont issus de différents services étatiques et des ministères, selon un texte précisant que la formation a débuté le 27 janvier 2014 sous l'égide du Plan national de géomatique (PNG) et le Projet d'appui canadien (PAC).

Selon la même source, ‘’ces formations s’inscrivent dans la dynamique de la mise en place de la base de données géospatiales prioritaires au Sénégal’’.

‘’L’objectif était d’abord de former les techniciens pour une meilleure prise en charge de l’infrastructure sénégalaise de données géospatiales ; puis de former les producteurs de données géographiques sur les normes et standards existants dans le domaine de la géomatique’’, souligne-t-on.

Au terme de cette session de formation, les techniciens formés sont en mesure d’assurer une gestion optimale de la base de données géospatiales prioritaires du plan national géomatique.

Le communiqué explique que la base de données géospatiales prioritaires ‘’constitue un socle incontournable d'appui des systèmes d'information géographique pour analyser et exploiter les données’’.

L’objectif est d’en tirer ‘’les informations les plus utiles et pertinentes à la prise de décision dans des domaines clés tels que l’agriculture, les inondations, le foncier, le transport routier, la gestion des ressources et de l’eau, la sécurité et la protection publique’’.

Le PNG, financé parle gouvernement du Sénégal avec l’appui la Coopération canadienne, ambitionne de doter le Sénégal d’un cadre stratégique pour le développement et l’utilisation de la géomatique afin d’en faire un outil de développement durable, rappelle le communiqué.

OID/SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 203 fois
Aménagement du Territoire


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance