Recherche

Un expert de la CEDEAO souligne la nécessité d'avoir des semences de qualité



Saly-Portudal, 25 mars (APS) – Le Directeur par intérim de l’agriculture et du développement rural à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Alain Sy Traoré, a souligné lundi la nécessité pour les Etats d'avoir des semences de qualité, pour parvenir à la sécurité alimentaire.

"L’atteinte de la sécurité alimentaire, la lutte contre la faim, la malnutrition et la pauvreté de façon générale [...] passent par la mise en place de semences de qualité", a dit M. Traoré à l'ouverture d'un atelier de planification du Programme semencier de l’Afrique de l’Ouest (WASP, sigle anglais).

Le Conseil ouest et centre-africain pour la recherche et le développement agricole (CORAF), leader des partenaires techniques engagés dans la mise en œuvre du WASP, organise cet atelier. Le WASP est financé par l’Agence internationale des Etats-Unis d'Amérique pour le développement international (USAID).

"Le défi majeur pour nous aujourd’hui, c’est d’avoir des semences de qualité [...] à un prix compétitif et accessible. [L'agriculture] ne peut pas se faire sans des semences de qualité", a souligné M. Traoré, ajoutant que le WASP veut mettre à la disposition des paysans et des opérateurs semenciers ce type d'intrant agricole.

Les 15 pays de la CEDEAO, la Mauritanie et le Tchad sont représentés à l'atelier de Saly-Portudal pendant lequel ils doivent élaborer un plan de travail du WASP qui, selon M. Traoré, mettra l'accent sur les filières maïs, sorgho et riz.

ADE/ESF

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 96 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance